Connect with us
pub

Culture

Algérie: Plus de 50.000 pièces archéologiques récupérées depuis 2005

Published

on

« L’éducation développe les facultés, mais ne les crée pas. »Voltaire

Plus de 50.000 pièces archéologiques ont été récupérés depuis la création de la Direction de la protection légale des biens culturels et de la valorisation du patrimoine national en 2005, a annoncé, dimanche à Alger, le secrétaire général du ministère de la Culture.

« Depuis 2005, plus de 50.000 pièces numismatiques, des tableaux de peinture à l’huile et antiquités remontant à différentes étapes historiques, ont été récupérées, de l’étranger pour certaines, grâce aux efforts des différents corps sécuritaires spécialisés au niveau national, et ce, en coordination avec les services du ministère de la Culture », a fait savoir M. Balalou.

« Les pièces archéologiques récupérées ont été remises dans le souci de renforcer la collection des différents musées et centres de recherche ».

« Les différents services sécuritaires ont mis en place tous les mécanismes et les moyens à travers la création d’équipes et de cellules spécialisées dans la protection du patrimoine culturel, outre la création de laboratoires et de musées constituant une valeur ajoutée et une source de fierté devant les nations et les organisations mondiales compétentes », a-t-il ajouté.

Pour sa part, le représentant du Commandement des forces navales, le colonel Ramdhane Youcef, a salué l’initiative de cette formation, soulignant que « les pièces archéologiques découvertes au fond de la mer témoignent des échanges commerciaux entre les peuples » lors des différentes époques de l’histoire.

Il s’agit d’un patrimoine « revêtant une importance économique et comptant parmi les fondements du tourisme environnementale et archéologique », a-t-il ajouté, mettant en avant les missions des équipes des garde-côtes et leur contribution à faire face aux infractions liées à l’atteinte au patrimoine subaquatique.

Le représentant de la Direction générale des douanes (DGD), l’inspecteur-divisionnaire, Djeknouni Yahia a également salué l’importance de cette formation dans la promotion des connaissances des stagiaires dans ce domaine et la coordination entre les différents corps de sécurité pour réprimer les crimes d’atteinte au patrimoine culturel.

Il a affirmé, dans ce sens, que « les brigades des services des douanes sont mobilisés pour lutter contre toute forme de crime organisé transfrontalier menaçant l’économie et l’identité nationale, en veillant à l’application efficace des mécanismes de lutte contre toutes les formes de trafic et de contrebande des pièces archéologiques ciblant l’identité culturelle et les fondements de la mémoire algérienne, le patrimoine constituant l’un des symboles de l’identité nationale ».

Les efforts des services des douanes ont permis, ces dernières années et durant le 1e trimestre 2023, de mettre en échec des tentatives de contrebande de 996 pièces archéologiques remontant à différentes périodes de l’histoire de l’Algérie.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

SENEGAL : Construction d’un musée dédié au prophète Mohamed  PSL annoncée par le ministre de l’Intérieur

Published

on

Vous ne pourrez évoluer à moins d’essayer d’accomplir quelque chose au-delà de ce que vous avez déjà réalisé.

Le Royaume d’Arabie saoudite a prévu de construire au Sénégal un musée dédié au prophète Mohamed (PSL) au profit du Sénégal selon le ministre sénégalais de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome.

« J’ai eu une réunion avec mon conseiller technique religieux, Serigne Sohibou Kébé, et un professeur de l’université Al Azhar du Caire. Il a été envoyé par l’Arabie Saoudite pour un cadeau que le président de la République veut offrir à la population sénégalaise », a-t-il dit en parlant de ce musée.

Selon Antoine Diome, « les écrits, les matériels et les instruments sur la vie du prophète Mohamed psl » seront exposés dans ce musée, suivant l’exemple du musée de la tradition prophétique et de la civilisation islamique de Médine.

« Normalement, d’ici à six mois, le musée sera construit. Les autorités saoudiennes ont confié les travaux à l’université Al Azhar du Caire. Soixante personnes seront en permanence au Sénégal. La plupart du matériel est déjà disponible au Port autonome de Dakar », selon Antoine Diome.

Continue Reading

Culture

Maroc : Le concert de Booba, accusé de sexisme, annulé par les autorités

Published

on

« La non-violence est une arme puissante et juste, qui tranche sans blesser et ennoblit l’homme qui la manie. C’est une épée qui guérit. »Martin Luther King 

Un concert de Booba, programmé le 21 juin, à Casablanca au Maroc a été annulé par les autorités locales, sur fond de campagne de boycott accusant le rappeur français de sexisme, a appris ce mardi l’AFP auprès des organisateurs.

Confirmant une information du site du magazine marocain Tel Quel, un responsable de l’organisation a simplement répondu « oui » à la question de savoir si le show de Booba était annulé. La même source, qui a requis l’anonymat, a attribué cette annulation à un refus de la préfecture de Casablanca-Anfa, où devait se produire le rappeur.

« Des propos dégradants »

Très populaire au Maroc, Booba – Elie Yaffa de son véritable nom – a été mis en cause sur les réseaux sociaux marocains pour avoir tenu « des propos dégradants envers les femmes marocaines et nord-africaines » dans certains de ses morceaux.

Continue Reading

Culture

Sénégal: le Festival des arts urbains démarre, à partir du 27 mai

Published

on

« Il n’y a point de hasard ; tout est épreuve, ou punition, ou récompense, ou prévoyance. »Voltaire

Le Festival des arts urbains de Dakar (FAU) se tiendra à partir du 27 mai prochain, dans divers lieux au Sénégal, selon les organisateurs.

D’une durée de dix jours, cette manifestation participe à la vulgarisation de la culture et du sport auprès des enfants et de la jeunesse sénégalaise, précise un communiqué reçu à l’APS. Il souligne que plus de 5 000 enfants sont ciblés lors des ateliers d’initiation sportifs à Dakar et Thiès.

Le FAU rassemble des athlètes et artistes de renommée internationale, tous au service de la jeunesse et des enfants pour mettre en avant le sport et la culture comme levier d’éducation et d’épanouissement personnel et professionnel.

Ces derniers participent aux transferts de compétences, aux initiations en se mettant à la disposition de la jeunesse et des enfants, durant 10 jours, pour favoriser la découverte de disciplines urbaines à travers des ateliers gratuits et ouverts à tous, expliquent les organisateurs.

Continue Reading

Tendance