Connect with us
pub

Economie

Agriculture-Côte d’Ivoire: le prix bord champ du cacao dans la région du Tonkpi/Man crée des tensions

Published

on

Des industriels du chocolat ne jouent pas franc jeu en ce qui concerne le DRD, Différentiel de Revenu Décent. C’est une prime que la Cote d’Ivoire et le Ghana, conformément à un accord, ont obtenue auprès des chocolatiers pour un mieux-être des cacaoculteurs. Malheureusement, l’application de cet accord pose problème et les Producteurs de cacao de ces deux pays dont l’économie repose sur cette culture, continuent de broyer du noir.

La mauvaise foi de certains industriels, à ne pas verser cette prime, a amené le Premier responsable de l’APROPACI (Association des Producteurs et Organisations Professionnelles Agricoles de Côte d’Ivoire dont la création officielle remonte à Décembre dernier à Yamoussoukro), M. Obed Blondé Doua, à taper du poing sur la table en demandant aux dirigeants des deux Etats (Côte d’Ivoire et Ghana) au travers des deux Organisations à savoir le Conseil Café Cacao pour la partie Ivoirienne et le Ghana cocoa Board pour le Ghana, à peser de tout leur poids pour faire respecter à 100°/° l’accord sur le versement des primes liées au DRD.

‘’Le non-respect du DRD va à n’en point douter, impacter négativement le prix d’achat bord champ de la fève de cacao et il va sans dire que c’est l’économie des pays producteurs qui prendra un coup de massue’’ a relevé Obed Blondé Doua d’un ton ferme, qui prévoit une tournée dans les zones productrices pour une série de consultations avec ses pairs en vue de trouver des stratégies à la base pour faire plier ces industriels véreux. ‘’Si les structures qui sont chargées de nous défendre ne le font pas, nous les Producteurs, allons prendre nos responsabilités’’ a-t-il fait savoir. « Aussi, est-il important de noter que notre lutte n’est pas une affaire politique mais une affaire de Producteurs agricoles. Par conséquent, nous demandons aux acteurs du milieu politique à s’éloigner de cette lutte et qu’ils n’en font pas une récupération pour se lancer des invectives », a martelé le leader de l’APROPACI.

Il est envisagé une plateforme de Producteurs Ivoiriens et Ghanéens pour la défense de leurs droits et intérêts. « De ce fait, la lutte pour l’application du DRD est engagée au pays de Kwamé N’Krumah» a révélé Obed Blondé Doua.

Le Président de l’APROPACI a clos ses propos par cet appel : ‘’ A sa prise de fonction lors de son premier mandat, le Président avait promis, dans un maximum de trois ans, la mise en place d’une interprofession dans le domaine du café cacao dans lequel, le collège des Producteurs, Acheteurs et Exportateurs allait être fortement représenté avec 60°/° de prise de décisions mais jusqu’à présent, rien n’y fit. Nous demandons, donc incessamment, la formation de l’interprofession car il appartient aux Producteurs de décider de leur sort et non des Cadres aux gros salaires employés dans des structures de café cacao, qui ne savent comment on plante un pied de café et de cacao.’’

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Afrique du Sud-Aviculture : épidémie de grippe aviaire dans le Gauteng

Published

on

Le ministère sud-africain de l’Agriculture a signalé le 13 avril dernier un foyer de grippe aviaire dans une ferme avicole commerciale localisée à Ekurhuleni dans la province du Gauteng. Elle est liée à la souche H5 du virus et a déjà fait succomber environ 300 oiseaux.  

Dans un communiqué, les autorités indiquent que les services vétérinaires de la région ont mis l’exploitation en quarantaine afin de limiter la propagation de la maladie virale et travaillent actuellement pour déterminer l’ampleur de l’épidémie.

En réponse à cette situation, le Botswana, 4e destination à l’export pour la viande de volaille sud-africaine a déjà interdit le 14 avril avec effet immédiat, les importations de volailles vivantes et de produits avicoles (viande, œuf et plumes) en provenance du pays.

Continue Reading

Economie

Sénégal-Logistique: Remboursement de dettes, le Port Autonome de Dakar va verser 1,980 milliard de FCFA le 19 avril

Published

on

Selon le Dépositaire central Banque de Règlement, le Port Autonome de Dakar procédera, le 19 avril, au paiement des intérêts semestriels de l’emprunt obligataire dénommé « PAD 6,60% 2020-2027 » .

Il s’agit d’un montant global net d’impôt de 1.980.000.000 (Un milliard neuf cent quatre-vingt millions de FCFA).

Pour rappel, le Port autonome de Dakar, avait émis un emprunt obligataire d’u montant de 60 milliards de fcfa en octobre 2020. Cette opération visait à financer les premiers investissements de mise en valeur de la nouvelle plateforme portuaire de Ndayane, un port en eau profonde.

Continue Reading

Economie

Sénégal : l’ancien Ministre du budget Abdoulaye Diop nommé Président de la commission de l’UEMOA

Published

on

L’ancien ministre sénégalais du Budget, Abdoulaye Diop, a été nommé président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), annonce un communique de l’institution. 

Le document indique que les actes de nomination du président et des membres de la commission instruite par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement, réunie par visioconférence le 25 mars dernier ont été signés mercredi par le chef de l’Etat burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, président en exercice de la Conférence. 

La Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA avait pris acte de l’expiration des mandats du président et des membres de la Commission de l’UEMOA à compter du 08 mai 2021, et de confier la Présidence de la Commission de l’UEMOA au candidat proposé par le Sénégal.

 Sur proposition des chefs d’Etat et de gouvernement, devait intervenir ‘’au plus tard le 1er mai 2021’’, signale le communiqué. 

Continue Reading

Tendance