Connect with us
pub

Economie

Finance-Monde: actualités boursières du jour

Published

on

La Bourse de Tokyo termine en retrait, en attendant l’investiture de Joe Biden. Un peu plus loin, la Bourse de Paris ouvre en petite hausse de 0,30%. Enfin, la Bourse de Francfort ouvre en hausse avant l’investiture de Joe Biden.

L’indice vedette Nikkei a cédé 0,38% à 28.523,26 points et l’indice élargi Topix 0,34% à 1849,58 points. La Bourse de New York, qui donne généralement le ton du lendemain à Tokyo, avait pourtant terminé mardi en hausse, sur fond de l’audition au Sénat de la future secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, qui a plaidé pour un plan de relance ambitieux. Mais les autres facteurs de soutien étaient rares pour le marché tokyoïte, scrutant toujours anxieusement les chiffres de la pandémie au Japon et ailleurs dans le monde. Le nouveau président des Etats-Unis Joe Biden doit prêter serment mercredi à Washington dans un climat très particulier, sous l’effet combiné de la pandémie et du traumatisme encore frais des émeutes au Capitole il y a deux semaines, qui avaient fait cinq morts.

La Bourse de Paris a ouvert sur un rebond fragile mercredi (+0,30%) avant la prise de fonction de Joe Biden en tant que 46e président des Etats-Unis. A 09H00, l’indice parisien gagnait 16,8 points à 5615,41 points, au lendemain d’un léger repli de 0,33%.

La Bourse de Francfort a ouvert en hausse mercredi, le Dax gagnant 0,30%, sur un marché en attente de l’investiture du nouveau président américain Joe Biden. A 8h06 GMT, l’indice vedette prenait 42,06 points à 13.857,12 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes gagnait 0,28% à 31.377,20 points. Comme l’ensemble des bourses mondiales, la place financière allemande devrait être focalisée mercredi sur la cérémonie d’intronisation de Joe Biden à la Maison Blanche. «Les investisseurs ont encore en tête les images de la prise d’assaut du Capitole il y a deux semaines», remarque Andreas Lipkow, analyste pour Comdirect.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Cotation : Point de la situation boursière

Published

on

Article réservé aux abonnés de SEN ACTU ECO. CLIQUEZ ICI pour l’abonnement.

Continue Reading

Economie

Usa-Tech : Apple annonce un chiffre d’affaires record

Published

on

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires record de 81,4 milliards de dollars sur ce trimestre (contre 73,3 milliards attendus) en hausse de 36 % par rapport à l’année dernière sur la même période.
Les ventes d’iPhone bondissent de 50% à 39,6 milliards.

Le géant de Cupertino affiche un profit par titre de 1,30 dollar qui explose largement le consensus établi à 1,01 dollar.

« Nous avons généré des flux de trésorerie d’exploitation de 21 milliards de dollars et avons continué de faire d’importants investissements dans l’ensemble de nos activités pour soutenir nos plans de croissance à long terme «  a déclaré Tim Cook, DG d’Apple.

Continue Reading

Economie

Maroc : Le taux de croissance pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021

Published

on

Le taux de croissance de l’économie marocaine pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021, a souligné mardi le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Cette croissance est portée par les performances d’une campagne agricole exceptionnelle et de la poursuite de la maîtrise du taux d’inflation, qui ne dépassera pas 1%, l’évolution de l’économie nationale demeure positive, a expliqué le ministre, qui présentait les grandes lignes de la loi de finances 2022.

Revenant sur la mise en œuvre de la loi de Finances à fin juin 2021, M. Benchaâboun a affirmé que les recettes ont enregistré une amélioration de 10,8 milliards de dirhams (1 dollar = 8,9 DH) par rapport au premier semestre de 2020.

Ce résultat est dû à une augmentation des recettes fiscales de 8,3 milliards de dirhams et des revenus non fiscaux de 1,5 milliard dirhams, a-t-il révélé. Les dépenses courantes quant à elle ont augmenté d’environ 6,6 milliards de dirhams, et les émissions pour dépenses d’investissement se sont stabilisées à 31,8 milliards de dirhams, indique par ailleurs un communiqué publié à l’issue de la réunion du Conseil. 

Continue Reading

Tendance