Connect with us
pub

Economie

Hydrocarbure-Afrique : les pays producteurs de pétrole appelés à un effort commun pour sauver le secteur

Published

on

Le président en exercice de l’Organisation africaine des pays producteurs de pétrole (APPO), Mohamed Arkab, a appelé les pays africains producteurs de pétrole à un effort commun et solidaire pour trouver des solutions aux défis multiples qui se dressent devant le secteur des hydrocarbures. C’était au cours de la 40e réunion du Conseil des ministres à laquelle prenait part, par visioconférence, le ministre gabonais du Pétrole, du Gaz et des Mines, Vincent de Paul Massassa.

«L’industrie pétrolière et gazière africaine est confrontée à des défis qui vont se manifester encore plus, alors que le monde s’efforce de passer des combustibles fossiles aux énergies renouvelables», a déclaré Mohamed Arkab.

Au Gabon, ce secteur qui est le 1er contributeur au budget national, souffre particulièrement de la crise sanitaire actuelle. Selon les données de la direction générale de l’Économie et de la politique fiscale, dans sa dernière note de conjoncture, à fin septembre 2020, la production nationale de pétrole brut au Gabon a fléchi de 0,8% pour se situer à 8,1 millions de tonnes métriques (59,55 millions de barils), du fait de « l’observation des quotas décidés par l’OPEP+ pour réduire l’offre mondiale sur le marché de l’or noir ». Face à la chute des cours du pétrole, le Gabon envisage dans son plan d’accélération de sa croissance, de diversifier sa filière hydrocarbures.

Le ministre algérien de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab a précisé que l’Algérie, qui assure la présidence du Conseil des ministres de l’APPO durant l’année 2021, « devra entamer prochainement plusieurs actions de coordination avec les pays membres pour développer le secteur pétrolier sur le continent ».

L’APPO est une organisation intergouvernementale africaine qui vise à promouvoir les initiatives communes en matière de politique et de stratégie de gestion dans tous les domaines de l’industrie pétrolière afin de permettre aux pays membres de tirer profit des activités d’exploitation de pétrole. Elle regroupe 15 pays membres, parmi lesquels le Gabon, et trois pays observateurs à savoir le Soudan, le Ghana et la Mauritanie.

Continue Reading
7 Comments

7 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 4:50

    each time i used to read smaller content that as well clear
    their motive, and that is also happening with this
    article which I am reading at this place. 0mniartist asmr

  2. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 2:17

    Asking questions are actually fastidious thing if you are not understanding anything completely, except this piece of writing presents pleasant understanding
    yet. 0mniartist asmr

  3. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 7:29

    Hola! I’ve been following your website for a long time now and finally
    got the bravery to go ahead and give you a shout out from Porter
    Tx! Just wanted to mention keep up the fantastic job!
    0mniartist asmr

  4. j.mp

    avril 15, 2021 at 12:25

    Wow that was unusual. I just wrote an very long comment but after I clicked submit my comment didn’t appear.
    Grrrr… well I’m not writing all that over again. Anyway,
    just wanted to say great blog! asmr 0mniartist

  5. http://j.mp/

    avril 16, 2021 at 8:30

    Quality articles or reviews is the secret to interest the visitors
    to pay a quick visit the web site, that’s what this website is providing.

    asmr 0mniartist

  6. why free dating sites

    juin 1, 2021 at 5:12

    First of all I would like to say excellent blog!
    I had a quick question that I’d like to ask if you do not mind.
    I was interested to know how you center yourself and clear your head before writing.
    I have had difficulty clearing my thoughts in getting my thoughts out
    there. I do enjoy writing however it just
    seems like the first 10 to 15 minutes are usually lost just trying to figure out
    how to begin. Any recommendations or hints? Kudos!

  7. http://tinyurl.com/

    juin 1, 2021 at 2:44

    Your style is so unique compared to other people I’ve read stuff from.
    Thank you for posting when you’ve got the opportunity, Guess
    I’ll just book mark this blog.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Cotation : Point de la situation boursière

Published

on

Article réservé aux abonnés de SEN ACTU ECO. CLIQUEZ ICI pour l’abonnement.

Continue Reading

Economie

Usa-Tech : Apple annonce un chiffre d’affaires record

Published

on

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires record de 81,4 milliards de dollars sur ce trimestre (contre 73,3 milliards attendus) en hausse de 36 % par rapport à l’année dernière sur la même période.
Les ventes d’iPhone bondissent de 50% à 39,6 milliards.

Le géant de Cupertino affiche un profit par titre de 1,30 dollar qui explose largement le consensus établi à 1,01 dollar.

« Nous avons généré des flux de trésorerie d’exploitation de 21 milliards de dollars et avons continué de faire d’importants investissements dans l’ensemble de nos activités pour soutenir nos plans de croissance à long terme «  a déclaré Tim Cook, DG d’Apple.

Continue Reading

Economie

Maroc : Le taux de croissance pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021

Published

on

Le taux de croissance de l’économie marocaine pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021, a souligné mardi le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Cette croissance est portée par les performances d’une campagne agricole exceptionnelle et de la poursuite de la maîtrise du taux d’inflation, qui ne dépassera pas 1%, l’évolution de l’économie nationale demeure positive, a expliqué le ministre, qui présentait les grandes lignes de la loi de finances 2022.

Revenant sur la mise en œuvre de la loi de Finances à fin juin 2021, M. Benchaâboun a affirmé que les recettes ont enregistré une amélioration de 10,8 milliards de dirhams (1 dollar = 8,9 DH) par rapport au premier semestre de 2020.

Ce résultat est dû à une augmentation des recettes fiscales de 8,3 milliards de dirhams et des revenus non fiscaux de 1,5 milliard dirhams, a-t-il révélé. Les dépenses courantes quant à elle ont augmenté d’environ 6,6 milliards de dirhams, et les émissions pour dépenses d’investissement se sont stabilisées à 31,8 milliards de dirhams, indique par ailleurs un communiqué publié à l’issue de la réunion du Conseil. 

Continue Reading

Tendance