Connect with us
pub

Economie

Hydrocarbures : pas de baisse de la demande en pétrole et gaz avant 2030

Published

on

Le groupe pétrolier Total n’anticipe pas de baisse de la demande d’hydrocarbures avant 2030, a déclaré mardi son PDG Patrick Pouyanné précisant que l’entreprise envisage d’augmenter sa production quotidienne durant cette période.

S’exprimant lors de la conférence « International Petroleum Week » sur l’industrie du pétrole qui se tient par visioconférence, M. Pouyanné a affirmé que le groupe Total n’anticipe pas de baisse de la demande en pétrole et gaz avant 2030″.

En conséquence, Total envisage de passer sa production quotidienne d’équivalent pétrole et gaz de 3 millions de barils actuellement à 4 millions d’ici 2030, grâce au renfort attendu du gaz naturel liquéfié (GNL) et du renouvelable, a-t-il précisé.

Le groupe français reste cependant « très fière de produire du pétrole », a souligné M.Pouyanné, indiquant que l’économie mondiale était encore largement dépendante de l’énergie fossile.

« La transition énergétique doit être faite, mais elle prendra du temps car les énergies renouvelables sont coûteuses à mettre en œuvre », a précisé le patron du géant énergétique, qui s’est engagé à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.



Mais s’il reste « prudent » pour l’année en cours, M. Pouyanné attend une augmentation des rentrées d’argent de Total puisqu’une augmentation du prix du baril de 10 dollars apporte 3,2 milliards de flux de trésorerie » à l’entreprise, a-t-il souligné encore une fois.

Or le baril de Brent, la référence européenne, est passé d’un peu plus de 35 dollars début novembre, juste avant l’annonce des vaccins contre le Covid-19, à 65 dollars ces jours-ci.

Le sujet du « pic pétrolier » (« peak oil » en anglais) est largement discuté au sein de l’industrie, beaucoup d’acteurs se demandant si la demande va vraiment rebondir ces prochaines années au-delà d’un maximum qui aurait été atteint en 2019.

Depuis, la pandémie a fait plonger la demande d’hydrocarbures, et la transition énergétique mine les perspectives à long terme.

Pendant longtemps, les experts ont cherché à déterminer le moment où les réserves mondiales de pétrole commenceraient à décliner. Aujourd’hui, ils s’interrogent surtout sur le moment où c’est la demande qui commencera à basculer.

En attendant, les finances des majors ont souffert l’an dernier. Total a par exemple annoncé au début du mois une perte nette de 7,2 milliards de dollars en 2020, contre un bénéfice de 11,2 milliards en 2019, en raison de dépréciations et des cours bas du pétrole du fait de la crise sanitaire.

Ses concurrents européens et américains ont partagés des résultats semblables.

Le groupe a par ailleurs comme projet de marquer sa diversification au-delà du pétrole en adoptant un nouveau nom : Total Energies. Présenté à l’occasion des résultats annuels ce mois-ci, il sera proposé aux actionnaires au printemps.

Continue Reading
10 Comments

10 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 11:44

    This design is spectacular! You most certainly know how to keep
    a reader amused. Between your wit and your videos, I was
    almost moved to start my own blog (well, almost…HaHa!) Wonderful job.
    I really loved what you had to say, and more than that, how you presented it.
    Too cool! 0mniartist asmr

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 10:02

    Nice post. I was checking constantly this blog and I’m impressed!
    Extremely helpful information specifically the last part 🙂 I care for such information much.

    I was seeking this certain information for a very long time.
    Thank you and best of luck. asmr 0mniartist

  3. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 3:34

    Excellent goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you’re
    just too excellent. I really like what you have acquired here,
    really like what you are stating and the way in which you say it.
    You make it enjoyable and you still care for to keep it wise.
    I can not wait to read far more from you. This is
    really a great web site. asmr 0mniartist

  4. 0mniartist

    avril 11, 2021 at 11:26

    This is a topic that is near to my heart… Best wishes!
    Where are your contact details though? asmr 0mniartist

  5. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 3:11

    These are genuinely enormous ideas in concerning blogging.

    You have touched some good points here. Any way keep up wrinting.

    0mniartist asmr

  6. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 9:03

    You have made some really good points there. I looked on the net
    for more info about the issue and found most individuals will go
    along with your views on this site. 0mniartist asmr

  7. http://j.mp/3g5JltH

    avril 14, 2021 at 11:14

    Hi! I could have sworn I’ve been to this site before but after reading
    through some of the post I realized it’s new to me.
    Anyhow, I’m definitely happy I found it and I’ll be book-marking and checking back
    often! asmr 0mniartist

  8. j.mp

    avril 16, 2021 at 3:42

    Amazing! Its really remarkable post, I have got
    much clear idea on the topic of from this article.
    0mniartist asmr

  9. free dating sites when

    juin 1, 2021 at 2:02

    Hmm is anyone else experiencing problems with the pictures on this
    blog loading? I’m trying to determine if its a problem on my end or if
    it’s the blog. Any responses would be greatly appreciated.

  10. http://tinyurl.com

    juin 1, 2021 at 4:29

    Very rapidly this web page will be famous
    among all blogging and site-building users, due to it’s
    good posts

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Environnement : Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, impossible sans mesures radicales selon l’ONU

Published

on

Limiter le réchauffement climatique mondial à 1,5°C est impossible sans une réduction immédiate et massive des émissions de gaz à effet de serre, selon un nouveau rapport sur le sujet diffusé jeudi par l’ONU.

Ce rapport annuel, « United in Science 2021 », élaboré par plusieurs agences de l’ONU et des scientifiques associés, est diffusé quelques semaines avant la COP26, un nouveau sommet mondial sur le climat. 

Selon le document, le changement climatique et ses conséquences ne cessent de s’aggraver, et la réduction temporaire des émissions de CO2 dans l’atmosphère entraînée par la pandémie de Covid-19 n’a pas ralenti le processus.

L’Accord de Paris de 2015 sur le changement climatique, signé lors de la COP21, appelait à limiter le réchauffement planétaire à moins de 2°C au-dessus du niveau pré-industriel, et dans l’idéal à 1,5°C.

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres estime que le rapport est « un diagnostic alarmant montrant à quel point nous avons dévié de la trajectoire » conduisant aux objectifs de l’Accord de Paris.

« Cette année, les émissions d’énergies fossiles ont rebondi, les concentrations de gaz à effet de serre continuent de monter, et des événements météorologiques graves dus à l’activité humaine ont affecté la santé, la vie et les moyens de subsistance sur tous les continents », écrit-il dans l’avant-propos du rapport.

Continue Reading

Economie

Suisse-Agro-alimentaire : Nestlé va investir 1,1 milliard d’euros dans l’agriculture régénératrice

Published

on

Dans un communiqué paru ce jeudi, le groupe a dévoilé un programme destiné à encourager une agriculture plus durable dans sa chaîne de production. À l’approche d’un sommet des Nations unies à New York sur les systèmes alimentaires, le géant suisse de l’alimentation a indiqué vouloir favoriser une agriculture visant à «protéger et restaurer l’environnement, améliorer le niveau de vie des agriculteurs et renforcer le bien-être des communautés agricoles».

À cette fin, il compte investir 1,2 milliard de francs suisses (1,1 milliard d’euros) au cours des cinq prochaines années dans l’agriculture régénératrice, a-t-il annoncé jeudi.

Le programme s’articule autour de trois axes, comprenant un volant d’assistance technique aux agriculteurs, un volant de soutien aux investissements et un volant de primes pour les matières premières issues de l’agriculture régénératrice. Le groupe suisse entend ainsi contribuer à améliorer la biodiversité, préserver les sols, régénérer les cycles de l’eau et intégrer l’élevage.

Parmi ses projets pour réduire ces émissions dans sa chaîne d’approvisionnement, Nestlé compte notamment travailler avec 30 fermes laitières dans 12 pays pour tester les pratiques d’agriculture régénératrice qui peuvent être mises en œuvre à plus grande échelle, a-t-il pris en exemple. Il compte également travailler avec les agriculteurs pour sélectionner et cultiver les variétés de légumineuses qui peuvent être utilisées dans les alternatives au lait.

L’agriculture représente près des deux tiers des émissions totales de gaz à effet de serre de Nestlé, a reconnu le groupe suisse. Les produits laitiers et l’élevage représentent à eux seuls environ la moitié de ces émissions.

Les grands noms de l’alimentation tels qu’Unilever, Danone ou General Mills mais aussi du luxe et de la mode ont tour à tour adopté ce terme méconnu du grand public d’agriculture régénératrice dans leurs communications sur leurs engagements environnementaux. Toutes visent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans leurs approvisionnements en matières premières agricoles.

Mais il n’existe pas de charte commune, et chaque société définit ses propres critères.

Continue Reading

Economie

Sénégal-Mine : Accroissement du chiffre d’affaires des industries extractives

Published

on

Relativement à celui de la période correspondante de 2020, le chiffre d’affaires dans les industries extractives est ressorti en hausse de 17,5% au deuxième trimestre 2021.

Cette augmentation est essentiellement expliquée par les ventes de minerais métalliques qui ont progressé de 33,5% sur la période sous revue. En revanche, les ventes des autres produits des industries extractives se sont repliées de 2,3% sur la même période.

En cumul sur le premier semestre 2021, le chiffre d’affaires dans les industries extractives s’est accru de 14,8%, comparativement à celui de la période correspondante de 2020.

Continue Reading

Tendance