Connect with us
pub

Economie

la transition permanente vers le numérique et l’opportunité de stimuler l’inclusion financière au Moyen-Orient et en Afrique selon MasterCard

Published

on

L’opportunité de disruption pour les fintechs est élevée en Afrique, la numérisation permettant l’inclusion financière dans les marchés émergents.

Le rapport du Mastercard Economics Institute estime que 20 à 30 % de la flambée des dépenses de commerce électronique liée à la COVID sera une caractéristique permanente pour les dépenses de détail globales.

Les populations jeunes et informées de la région MEA (Moyen Orient Afrique) sont essentielles pour les perspectives de croissance à long terme, mais le chômage des jeunes constitue une menace pour les perspectives de croissance.

(Dakar, Senegal); 13  janvier 2021 : Le Mastercard Economics Institute a publié Economy 2021 – un rapport sur les perspectives mondiales fournissant une analyse détaillée de l’impact économique de la      COVID-19, y compris des changements permanents dans les habitudes de dépenses des consommateurs numériques, la croissance des services bancaires en ligne, la perturbation des technologies financières et les opportunités de stimuler l’inclusion financière.

Parmi les principales tendances analysées, le passage brusque à l’utilisation des plates-formes numériques, motivé par le changement de comportement des consommateurs, les restrictions de mobilité et la nécessité de générer des revenus commerciaux au-delà des emplacements physiques. Le Mastercard Economics Institute, qui a été lancé l’année dernière pour analyser les tendances macroéconomiques à travers le prisme du consommateur, a publié le rapport pour aider les gouvernements et les entreprises de toutes tailles à trouver la voie à suivre après une année 2020 exténuante et transformatrice.

Le commerce électronique est là pour rester

En ce qui concerne la flambée des dépenses dans le commerce électronique, le Mastercard Economics Institute estime un facteur de rigidité permanent de 20 à 30 % dans les dépenses de détail globales, un facteur clé alors que les entreprises envisagent d’intensifier leurs efforts de transformation numérique. Ce changement a également été mis en évidence dans une récente étude sur le commerce électronique de Mastercard, qui a révélé que 73 % des consommateurs au Moyen-Orient et en Afrique (MEA) faisaient davantage leurs achats en ligne qu’avant la pandémie.

Selon Economy 2021, alors que le commerce électronique est le remède des entreprises contre la pandémie, son adoption par les générations plus âgées, une commodité accrue et des coûts réduits pour les consommateurs contribueront à la croissance continue de la demande numérique en 2021.

Au Nigéria, SME-in-a-Box, une nouvelle solution de paiement à faible coût, permet aux propriétaires de petites entreprises de mettre leur entreprise en ligne et d’accepter une gamme de paiements numériques de leurs clients. De plus, NetPlusDotCom et Innovectives ont déjà intégré 1,4 million de plus de micros et petites entreprises nigérianes avec des outils de paiement numériques tels que Mastercard QR, les codes USSD et sans contact pour faire progresser leurs activités. Mastercard s’est également associée à Selcom pour conduire les transactions numériques en Tanzanie.

La numérisation est essentielle pour faire progresser l’inclusion financière

Dans le cadre de la transformation numérique accélérée, le rapport note également que la poursuite de la numérisation dans la zone MEA est essentielle pour faire progresser l’inclusion financière. Cela est particulièrement pertinent dans des régions comme l’Afrique de l’Est, où les recherches du FMI ont révélé que même là où l’inclusion financière par le biais des services bancaires traditionnels était en déclin, un accès élargi aux outils et services numériques augmentait l’inclusion financière. Cette tendance devrait se poursuivre en 2021, en particulier dans les économies les plus avancées sur le plan numérique comme le Ghana, le Kenya et l’Ouganda.

Selon Economy 2021, la nécessité d’amener la population dans l’économie numérique d’abord grâce à des solutions bancaires en ligne est primordiale pour assurer la croissance des générations à venir. La disruption de la Fintech dans les services bancaires en ligne devrait en être un facteur clé, en particulier dans les économies d’Afrique de l’Est. La création d’entreprises physiques devrait encore baisser en 2021 au profit de la création d’entreprises en ligne et de l’adoption d’initiatives qui relient les données de vente d’un commerçant à l’accès au capital.

Un autre aspect de la promotion de l’inclusion financière mis en évidence par Economy 2021 consiste à tirer parti des technologies de pointe pour connecter les consommateurs aux petites entreprises et aux micro-commerçants. À mesure que l’innovation numérique s’améliore et que l’accès à Internet augmente, les solutions de paiement numérique telles que le sans contact, les numéros de carte virtuelle et les codes de réponse rapide offrent plus de possibilités que jamais.

L’avenir est jeune

Un facteur clé de succès, pour les économies régionales, lorsqu’il s’agit de tirer parti de la croissance du commerce électronique et de faire progresser l’inclusion financière, est la population jeune et à croissance rapide de la zone MEA. L’Afrique abrite 19 des 20 pays les plus jeunes du monde. Alors que  des millions de jeunes consommateurs deviennent de primo-utilisateurs du mobile, la GSMA prévoit que l’Afrique subsaharienne dépassera un taux de pénétration de 50 % d’abonnés mobiles uniques d’ici 2025.

Outre les avantages que présente cette démographie, Economy 2021 présente également les risques associés tels que l’augmentation du chômage des jeunes. Le rapport note que le lien entre le désœuvrement, le chômage élevé des jeunes et les troubles sociaux resteront probablement un problème en 2021, tout comme les retombées potentielles du changement climatique – qui comportent des risques à court et à long terme.

« Cette croissance de l’économie numérique représente un« passage à l’âge adulte » pour le commerce électronique, un tournant dans la réduction de la fracture numérique. Nous nous dirigeons vers une reprise mondiale à plusieurs vitesses qui favorise le low-touch plutôt que le high-touch », a déclaré David Mann, économiste en chef Asie et MEA chez Mastercard. « Les petites entreprises et les micro-commerçants sont particulièrement essentiels pour les économies de la région et en leur permettant d’accepter les paiements numériques, nous pouvons connecter davantage de personnes et de communautés à la liberté financière et à la prospérité éventuelle. »

Parallèlement au commerce électronique, le rapport prévoit que l’automatisation autour de la quatrième révolution industrielle (4IR), l’interaction sans contact, les services de livraison locale et le « tout-télé » seront d’autres tendances durables. Parmi les tendances qui devraient s’inverser à mesure que les restrictions à la mobilité seront progressivement levées, on trouve les repas au restaurant et les voyages d’agrément, un contributeur clé du PIB dans de nombreuses économies du MEA. Les économies traditionnellement basées sur le tourisme, comme le Kenya et l’Égypte, bénéficieront du retour éventuel du tourisme international.

Continue Reading
10 Comments

10 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 1:11

    At this time it looks like Drupal is the top blogging platform out
    there right now. (from what I’ve read) Is that what you’re using on your blog?
    0mniartist asmr

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 1:42

    Hey there! Someone in my Myspace group shared this website with us
    so I came to look it over. I’m definitely loving the information.
    I’m bookmarking and will be tweeting this to my followers!
    Wonderful blog and fantastic style and design. 0mniartist asmr

  3. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 2:49

    I just like the helpful info you provide to your articles.
    I’ll bookmark your weblog and test again here frequently.
    I am relatively certain I will be told many new stuff proper here!
    Best of luck for the following! 0mniartist asmr

  4. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 6:51

    Excellent post. I’m dealing with many of these issues as well..
    asmr 0mniartist

  5. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 8:14

    Very energetic post, I liked that a lot. Will there be a part 2?
    0mniartist asmr

  6. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 14, 2021 at 6:07

    Howdy! This post couldn’t be written any better! Reading through this article reminds me of my
    previous roommate! He always kept talking about this. I’ll send this post to him.
    Pretty sure he’ll have a good read. I appreciate you for sharing!
    0mniartist asmr

  7. tinyurl.com

    avril 14, 2021 at 4:28

    You have made some really good points there. I checked on the web for more info about the issue and
    found most people will go along with your views on this site.
    0mniartist asmr

  8. http://tinyurl.com/

    avril 16, 2021 at 7:54

    Hey there would you mind stating which blog platform you’re
    working with? I’m going to start my own blog soon but I’m having a difficult time
    choosing between BlogEngine/Wordpress/B2evolution and Drupal.
    The reason I ask is because your design seems different then most blogs and I’m looking for something completely unique.
    P.S My apologies for getting off-topic but I had to ask! asmr 0mniartist

  9. but dating sites

    mai 31, 2021 at 10:48

    Every weekend i used to pay a visit this website, for the reason that i
    want enjoyment, since this this site conations really
    pleasant funny information too.

  10. http://tinyurl.com/

    juin 1, 2021 at 8:29

    What’s up it’s me, I am also visiting this site daily, this
    website is truly fastidious and the people are actually sharing good
    thoughts.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Russie-Gaz : Gazprom va se retirer du consortium grec Prometheus Gas

Published

on

« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

« Le conseil d’administration de Gazprom a décidé de mettre fin à sa participation dans Prometheus Gas S. A. », a indiqué à l’AFP une source au sein de la direction de Gazprom.

Gazprom va prochainement se retirer du consortium grec Prometheus Gas, dont l’actionnaire grec Copelouzos qui détient 50% du capital va racheter l’autre moitié appartenant jusqu’ici au géant russe de gaz naturel, ont indiqué lundi à l’AFP deux sources concordantes au fait du dossier.

« Le conseil d’administration de Gazprom a décidé de mettre fin à sa participation dans Prometheus Gas S. A. », a indiqué à l’AFP une source au sein de la direction de Gazprom.

« Le gaz russe est fourni à la Grèce conformément aux obligations contractuelles », a indiqué cette source.

Selon un responsable du groupe grec Copelouzos à Athènes ayant requis l’anonymat, « c’est un divorce par contentement en raison surtout de la guerre en Ukraine et des sanctions européennes ».

Cette décision met fin à un partenariat qui datait de 1991.

Article à lire

Mais « le contrat actuel en cours arrivera à terme en décembre 2027, comme prévu », a toutefois précisé à l’AFP la source au sein de Copelouzos.

La quantité de gaz russe « a diminué considérablement depuis l’année dernière et le prix a augmenté », a rappelé le responsable grec.

La presse grecque spécialisée a récemment rapporté le « divorce » entre Gazprom et Prometheus Gas, soulignant que le groupe Copelouzos deviendrait désormais l’unique actionnaire de Prometheus Gas.

Il s’agit d' »un développement attendu » vu les changements géopolitiques et la refonte complète du marché du gaz dans les Balkans et en Europe, avait indiqué la semaine dernière le site d’information financière « Mononews ».

Le groupe grec Copelouzos a récemment procédé à de nouveaux investissements dans une centrale électrique et une usine de stockage et de regazéification du gaz liquéfié (GNL) à Alexandroupolis, ville située dans le Nord-est de la Grèce.

Malgré ses liaisons historiques avec la Russie, la Grèce, en tant que pays membre de l’Union européenne, a depuis l’offensive en Ukraine soutenu les sanctions occidentales qui ont conduit à une forte baisse des livraisons de gaz russe vers l’Europe.

Continue Reading

Economie

Pétrole-Norvège : Le fonds souverain norvégien, le plus gros du monde, a perdu plus de 150 milliards d’euros en 2022

Published

on

« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

Cette chute provient des mauvaises performances des marchés financiers causés par la guerre en Ukraine.

Le fonds souverain de la Norvège, le plus gros au monde, a annoncé mardi avoir perdu plus de 150 milliards d’euros en 2022 du fait des mauvaises performances des marchés financiers provoqués par la guerre en Ukraine et la détérioration économique mondiale.

Le fonds dans lequel le pays nordique -plus gros producteur d’hydrocarbures d’Europe de l’Ouest- verse ses revenus pétroliers a terminé l’année avec un rendement négatif de 14,1%, correspondant à des pertes de 1.637 milliard de couronnes (151 milliards d’euros), et une valeur totale de 12.429 milliards de couronnes (1.148 milliard d’euros), indique-t-il dans un communiqué.

Depuis sa création en 1990, ce fonds souverain créé pour gérer la manne pétrolière, est régulièrement abondé par une fraction des recettes des hydrocarbures. Avec l’envolée des cours du brut et du gaz, les revenus redistribués au fonds vont fortement augmenter cette année ainsi qu’en 2023 et 2024, d’après les prévisions de ses analystes.

Article à lire

C’est à son directeur d’en faire le meilleur usage et de trouver les placements judicieux pour le faire fructifier, et ainsi effacer les pertes actuelles. Le fonds investit les deux tiers de son portefeuille en action.

Cela peut paraître risqué mais sa participation est toujours très limitée, pas plus de 5% du capital d’une entreprise. Il gère des capitaux sur le long terme. Il n’est donc pas soumis à des obligations de résultats annuels comme le sont les hedge funds, les fonds d’investissement privés qui doivent satisfaire leurs actionnaires.

Continue Reading

Economie

Indice Mo Ibrahim : le Sénégal à la 9ème place en Afrique

Published

on

« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

Indice Mo Ibrahima, le Sénégal se classe à la 9ème place.

L’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (Iiag) a sorti son classement 2022. Le Sénégal se positionne à la 9ème place.

Avec 62,4 points, le Sénégal se retrouve dans le top 10 des pays africains. Le score de Gouvernance globale du Sénégal s’est amélioré ces dix dernières années (2012-2021/ + 1,5).

L’île Maurice occupe la première place. Elle est suivie des Seychelles et de la Tunisie. Au pied du podium, on a le Cabo Verde qui est suivi du Botswana. Le Maroc ferme le Top 10. En Afrique de l’Ouest, notre pays est classé en troisième position derrière le Cabo Verde et le Ghana.

Article à lire

Publié depuis 2007, l’Iiag évalue les performances de 54 pays africains en matière de gouvernance au cours des dix dernières années.

La Fondation Mo Ibrahim définit la gouvernance comme la fourniture de biens publics dans les domaines politique, social, économique et environnemental que chaque citoyen est en droit d’attendre de l’État, et que tout État est tenu d’offrir à ses citoyens.

Continue Reading

Tendance