Connect with us
pub

Economie

Maroc : la croissance du PIB réel devrait rebondir à 4,5% en 2021

Published

on

La croissance du PIB réel devrait rebondir à 4,5 % en 2021, à mesure que l’économie se remettra d’une importante récession et que l’agriculture retrouvera une bonne croissance, a estimé la Banque Africaine de Développement (BAD) dans son dernier rapport sur les perspectives économiques 2021.

Au cours du 3ème trimestre de 2020, les exportations de pièces automobiles ainsi que de phosphate et dérivés ont rebondi et devraient se renforcer davantage à court terme avec l’augmentation de la demande mondiale, relève le rapport, pour qui cet état de choses « compensera probablement la morosité des secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration qui devrait perdurer ». 

Par conséquent, le déficit de la balance courante et le déficit budgétaire devraient se resserrer, et les pressions inflationnistes devraient rester modérées, relève la BAD.

« Néanmoins, le pays est confronté à d’importantes inégalités sociales, à des disparités régionales en matière de développement économique ainsi qu’au chômage des jeunes. Repenser le modèle de développement pour favoriser une croissance inclusive est la mission assignée à la commission spéciale nommée par le roi », souligne le document.

Au sujet de l’impact de la COVID-19 sur l’économie marocaine, la BAD a rappelé que l’économie marocaine a subi les « conséquences désastreuses » de la pandémie de COVID-19, connaissant en 2020 sa première récession depuis plus de deux décennies. Le PIB réel a diminué de 5,9 % en 2020, après avoir augmenté de 2,5 % en 2019.

En plus des effets néfastes d’un confinement strict de trois mois pour contenir la propagation de la COVID-19, une sécheresse a également pesé sur les revenus du monde rural, ce qui a encore réduit la demande intérieure, fait remarquer le rapport, notant que la croissance économique dépend des précipitations qui affectent le secteur agricole. Aussi, le taux de chômage est passé de 9,2 % fin 2019 à 12,7 % fin septembre 2020.

Les perturbations des chaînes de valeur mondiales et le ralentissement soudain de la demande des principaux partenaires commerciaux du Maroc (l’Espagne, la France, l’Italie et l’Allemagne) ont également réduit les exportations marocaines, qui ont chuté de 10,1 % au cours des dix premiers mois de 2020, font observer les auteurs du rapport.

En septembre 2020, le Maroc a également émis une obligation d’un milliard d’euros, rappelle le document, précisant que ces apports financiers ont permis de renforcer les réserves de change, représentant environ 8,1 mois d’importations et trois fois la dette due à court terme.

Source Apa news

Continue Reading
10 Comments

10 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 9:21

    I like the helpful info you provide in your articles.
    I’ll bookmark your weblog and check again here frequently.
    I’m quite certain I’ll learn lots of new stuff right here!
    Good luck for the next! asmr 0mniartist

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 11:19

    Great blog here! Also your website loads up fast! What web host are you using?
    Can I get your affiliate link to your host?
    I wish my website loaded up as quickly as yours lol 0mniartist asmr

  3. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 12:56

    Having read this I thought it was rather informative. I appreciate you spending some time and energy to put this content together.
    I once again find myself spending way too much
    time both reading and commenting. But so what, it was still
    worthwhile! 0mniartist asmr

  4. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 2:10

    Hey would you mind stating which blog platform you’re working with?

    I’m going to start my own blog in the near future but I’m having a difficult time making a decision between BlogEngine/Wordpress/B2evolution and Drupal.
    The reason I ask is because your design and style seems different
    then most blogs and I’m looking for something completely unique.
    P.S Sorry for getting off-topic but I had to ask! 0mniartist asmr

  5. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 9:20

    Genuinely no matter if someone doesn’t understand after
    that its up to other users that they will help, so here it happens.
    0mniartist asmr

  6. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 9:54

    You ought to take part in a contest for one of the highest
    quality blogs on the web. I am going to highly recommend this site!
    0mniartist asmr

  7. bitly.com

    avril 15, 2021 at 1:45

    Hi, I would like to subscribe for this blog to get latest updates,
    so where can i do it please assist. asmr 0mniartist

  8. their dating sites

    juin 1, 2021 at 12:28

    For the reason that the admin of this web page is working, no hesitation very rapidly it will be famous, due to its quality contents.

  9. dating sites with

    juin 1, 2021 at 2:12

    whoah this weblog is great i really like reading your articles.

    Keep up the great work! You understand, many persons are
    looking around for this information, you can aid them greatly.

  10. tinyurl.com

    juin 1, 2021 at 1:17

    Hey there I am so grateful I found your
    blog page, I really found you by error, while I was
    looking on Bing for something else, Anyways I am here now
    and would just like to say many thanks for a incredible post and a all round entertaining blog (I also love the theme/design), I don’t have time to browse
    it all at the moment but I have book-marked it and also added in your RSS feeds, so when I have time I will be back to read a
    lot more, Please do keep up the great work.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Environnement : Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, impossible sans mesures radicales selon l’ONU

Published

on

Limiter le réchauffement climatique mondial à 1,5°C est impossible sans une réduction immédiate et massive des émissions de gaz à effet de serre, selon un nouveau rapport sur le sujet diffusé jeudi par l’ONU.

Ce rapport annuel, « United in Science 2021 », élaboré par plusieurs agences de l’ONU et des scientifiques associés, est diffusé quelques semaines avant la COP26, un nouveau sommet mondial sur le climat. 

Selon le document, le changement climatique et ses conséquences ne cessent de s’aggraver, et la réduction temporaire des émissions de CO2 dans l’atmosphère entraînée par la pandémie de Covid-19 n’a pas ralenti le processus.

L’Accord de Paris de 2015 sur le changement climatique, signé lors de la COP21, appelait à limiter le réchauffement planétaire à moins de 2°C au-dessus du niveau pré-industriel, et dans l’idéal à 1,5°C.

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres estime que le rapport est « un diagnostic alarmant montrant à quel point nous avons dévié de la trajectoire » conduisant aux objectifs de l’Accord de Paris.

« Cette année, les émissions d’énergies fossiles ont rebondi, les concentrations de gaz à effet de serre continuent de monter, et des événements météorologiques graves dus à l’activité humaine ont affecté la santé, la vie et les moyens de subsistance sur tous les continents », écrit-il dans l’avant-propos du rapport.

Continue Reading

Economie

Suisse-Agro-alimentaire : Nestlé va investir 1,1 milliard d’euros dans l’agriculture régénératrice

Published

on

Dans un communiqué paru ce jeudi, le groupe a dévoilé un programme destiné à encourager une agriculture plus durable dans sa chaîne de production. À l’approche d’un sommet des Nations unies à New York sur les systèmes alimentaires, le géant suisse de l’alimentation a indiqué vouloir favoriser une agriculture visant à «protéger et restaurer l’environnement, améliorer le niveau de vie des agriculteurs et renforcer le bien-être des communautés agricoles».

À cette fin, il compte investir 1,2 milliard de francs suisses (1,1 milliard d’euros) au cours des cinq prochaines années dans l’agriculture régénératrice, a-t-il annoncé jeudi.

Le programme s’articule autour de trois axes, comprenant un volant d’assistance technique aux agriculteurs, un volant de soutien aux investissements et un volant de primes pour les matières premières issues de l’agriculture régénératrice. Le groupe suisse entend ainsi contribuer à améliorer la biodiversité, préserver les sols, régénérer les cycles de l’eau et intégrer l’élevage.

Parmi ses projets pour réduire ces émissions dans sa chaîne d’approvisionnement, Nestlé compte notamment travailler avec 30 fermes laitières dans 12 pays pour tester les pratiques d’agriculture régénératrice qui peuvent être mises en œuvre à plus grande échelle, a-t-il pris en exemple. Il compte également travailler avec les agriculteurs pour sélectionner et cultiver les variétés de légumineuses qui peuvent être utilisées dans les alternatives au lait.

L’agriculture représente près des deux tiers des émissions totales de gaz à effet de serre de Nestlé, a reconnu le groupe suisse. Les produits laitiers et l’élevage représentent à eux seuls environ la moitié de ces émissions.

Les grands noms de l’alimentation tels qu’Unilever, Danone ou General Mills mais aussi du luxe et de la mode ont tour à tour adopté ce terme méconnu du grand public d’agriculture régénératrice dans leurs communications sur leurs engagements environnementaux. Toutes visent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans leurs approvisionnements en matières premières agricoles.

Mais il n’existe pas de charte commune, et chaque société définit ses propres critères.

Continue Reading

Economie

Sénégal-Mine : Accroissement du chiffre d’affaires des industries extractives

Published

on

Relativement à celui de la période correspondante de 2020, le chiffre d’affaires dans les industries extractives est ressorti en hausse de 17,5% au deuxième trimestre 2021.

Cette augmentation est essentiellement expliquée par les ventes de minerais métalliques qui ont progressé de 33,5% sur la période sous revue. En revanche, les ventes des autres produits des industries extractives se sont repliées de 2,3% sur la même période.

En cumul sur le premier semestre 2021, le chiffre d’affaires dans les industries extractives s’est accru de 14,8%, comparativement à celui de la période correspondante de 2020.

Continue Reading

Tendance