Connect with us
pub

Economie

Pétrole : l’Opep+ décide de maintenir son niveau de production actuel jusqu’à fin avril

Published

on

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés, désignés sous le nom d’OPEP+, ont décidé jeudi de maintenir leur niveau de production actuel, et ce, jusqu’à fin avril prochain, a indiqué le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab.

S’exprimant à l’issue de la 14ème réunion ministérielle des pays de l’OPEP+ qui s’est tenue par visioconférence, M. Arkab a déclaré que les participants ont convenu de prolonger, durant le mois d’avril prochain, la baisse décidée en janvier, à savoir de 7,2 millions de barils par jour, « en raison de l’incertitude sur l’évolution du marché pétrolier, impacté toujours par la pandémie de la Covid-19 ».

Cette réunion a été consacrée à l’examen des perspectives d’évolution du marché pétrolier à court terme, en tenant compte des recommandations du rapport présenté lors de la 27ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi OPEP et non-OPEP (JMMC) sur le niveau de respect des engagements de baisse de la production des pays participants à la Déclaration de coopération.

A ce propos, M. Arkab a précisé que le taux de conformité globale à l’accord de la limitation de la production pétrolière conclu entre l’OPEP et ses alliés, a atteint les 105 % en janvier 2021, soutenant que ce taux « très positif » confirme « l’engagement de l’ensemble des pays signataires de la Déclaration de coopération à soutenir les efforts de stabilisation des cours du brut ».

Selon le ministre de l’Energie, l’ensemble des pays participants à la 14 réunion ministérielle de l’OPEP + ont jugé nécessaire la poursuite des efforts de baisse de la production pétrolière aux niveaux décidés début janvier 2021 pour parvenir à une stabilité des prix et à réduire les niveaux des stocks mondiaux de pétrole.

Dans ce sens, il a évoqué les rapports élaborés par les comités d’experts techniques de l’OPEP + qui préconisaient la « prudence » et la « vigilance » vis-à-vis de l’évolution du marché pétrolier à cours et à moyen termes, notamment en raison de la persistance de la pandémie de Covid-19 induisant la suspension du transport aérien et terrestre dans le monde.

« Le transport aérien international est à l’arrêt à près de 50 %. C’est le cas également pour le transport terrestre, ce qui influe considérablement sur les prix du pétrole. Nous devons être encore prudents, surtout avec le nouveau variant du virus », a souligné M. Arkab.

L’autre facteur qui a été pris en compte par les pays de l’OPEP+ dans la décision de prolonger l’accord de baisse jusqu’à fin avril prochain est celui du faible taux de vaccination contre le coronavirus, a ajouté le ministre de l’Energie, soutenant que ce taux a atteint à ce jour 2 % seulement à l’échelle mondiale.

Continue Reading
8 Comments

8 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 3:52

    Good site you have got here.. It’s hard to find high quality
    writing like yours these days. I honestly appreciate people like you!

    Take care!! 0mniartist asmr

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 2:59

    Hello to every body, it’s my first pay a visit
    of this weblog; this blog contains amazing and in fact excellent information designed for readers.
    asmr 0mniartist

  3. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 9:06

    Hello! I could have sworn I’ve been to your blog before but
    after browsing through a few of the articles I realized it’s
    new to me. Regardless, I’m certainly pleased I came across it and I’ll be book-marking it and checking back regularly!
    0mniartist asmr

  4. 0mniartist

    avril 11, 2021 at 11:37

    When I originally commented I clicked the « Notify me when new comments are added » checkbox and now each time a comment is
    added I get three e-mails with the same comment.
    Is there any way you can remove people from that service?
    Cheers! 0mniartist asmr

  5. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 3:08

    Very nice post. I just stumbled upon your weblog and wanted to say that I have truly
    enjoyed browsing your blog posts. In any case I’ll be subscribing to your feed and I hope you write again soon! asmr 0mniartist

  6. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 1:36

    Hey There. I found your blog using msn. This is an extremely well written article.
    I will make sure to bookmark it and come back to read more of
    your useful info. Thanks for the post. I will certainly return. 0mniartist asmr

  7. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 11:38

    Hey just wanted to give you a quick heads up. The text in your post seem to be running off the screen in Ie.
    I’m not sure if this is a formatting issue or something to do with
    browser compatibility but I thought I’d post to let you know.

    The style and design look great though! Hope
    you get the issue fixed soon. Many thanks asmr 0mniartist

  8. bit.ly

    avril 14, 2021 at 2:10

    Unquestionably believe that which you stated. Your favourite justification seemed to be on the net the simplest thing to
    take into account of. I say to you, I definitely get annoyed
    at the same time as other people consider worries that they
    just do not recognize about. You managed to
    hit the nail upon the highest and outlined out the entire thing without having side effect
    , people can take a signal. Will probably be back
    to get more. Thanks asmr 0mniartist

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Hydrocarbures : le pétrole soutenu par des données économiques américaines et chinoises

Published

on

Les prix du pétrole étaient en petite hausse vendredi, dans la dernière ligne droite d’une semaine positive pour les cours du brut, aidés par des indicateurs économiques encourageants provenant des Etats-Unis et de Chine.

Vers 09H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 67,21 dollars à Londres, en hausse de 0,40%.

A New York, le baril américain de WTI pour le mois de mai gagnait 0,30%, à 63,65 dollars. Les deux références enregistrent des gains d’environ 7% sur la semaine et retrouvent des prix plus vus depuis près d’un mois.

La Chine a annoncé vendredi une hausse record de sa croissance économique au premier trimestre (+18,3% sur un an), le rythme de croissance le plus rapide depuis le début de publications trimestrielles sur le PIB en Chine en 1992.

Aux États-Unis, les ventes au détail ont bondi de presque 10% en mars, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombées au plus bas depuis le début de la crise sanitaire et la production industrielle est repartie en nette hausse, selon les données publiées jeudi.

Le nouveau président des États-Unis Joe Biden a annoncé jeudi une série de sanctions financières sévères contre la Russie et l’expulsion de dix diplomates russes, suscitant l’ire de Moscou, mais a aussi renouvelé sa proposition de sommet avec Vladimir Poutine pour engager la « désescalade » des tensions.

« Bien qu’elles ne touchent pas directement le secteur pétrolier, ces mesures pourraient entraîner une hausse des coûts et une incertitude générale dans les échanges avec la Russie« , a repris M. Weinberg.

Au cours de la semaine, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et l’Agence internationale de l’énergie (AIE) ont par ailleurs révisé à la hausse leurs prévisions de la demande d’or noir pour cette année.

Continue Reading

Economie

Afrique-Coopération économique : Signature d’une convention de création d’un conseil d’affaires algéro-kényan

Published

on

Une convention a été signée, jeudi à Alger, entre la Chambre Algérienne de Commerce et d’Industrie (CACI) et la Chambre kényane du Commerce pour la création du conseil d’affaires algéro-kényan. Cette coopération va permettre de renforcer le partenariat entre les institutions des deux pays dans nombre de domaines.

La cérémonie de signature, tenue par visioconférence, s’est déroulée en présence de la directrice générale de la CACI, Ouahiba Bahloul, du président de la chambre kényane du Commerce, Richard Ngatia, de l’ambassadrice d’Algérie à Nairobi, Selma Malika Haddadi, de l’ambassadeur du Kenya à Alger, Peter Katana Angore, du directeur de la promotion et du soutien des échanges économiques au ministère des Affaires étrangères, Rabah Fassih et du représentant du ministère du Commerce, Samir Derradji.

Mme Bahloul a affirmé, dans ce sens, que cette convention « traduisait la volonté politique visant le renforcement de la présence de l’Algérie dans les pays africains », estimant que « toutes les conditions étaient réunies pour l’établissement d’échanges commerciaux et économiques lucratifs et bénéfiques pour les deux parties ».

« La création de ce conseil constituera une locomotive à même de relever le volume des échanges commerciaux entre les deux pays », qui est au deçà de leurs espérances et ne reflètent nullement leurs bonnes relations sur le plan politique », a-t-elle poursuivi.

Selon Mme Bahloul, le conseil permettra également de consolider l’intégration africaine notamment après l’adhésion de l’Algérie à l’accord de la zone de libre échange continentale (ZLECAf), soulignant les efforts de la CACI pour la création et l’activation des conseils d’affaires bilatéraux avec les pays africains dans le cadre du renforcement de la diplomatie économique.

Pour sa part, l’ambassadrice de l’Algérie à Nairobi a fait savoir que cette convention permettra le renforcement et le rapprochement des institutions algériennes de leurs homologues kényanes pour l’établissement de partenariats dans les domaines du commerce et de l’investissement, relevant la détermination de l’Algérie à « surmonter tous les obstacles entravant le renforcement des échanges bilatéraux ».

De son côté, l’ambassadeur kényan a souligné le rôle de ce conseil dans l’accès des marchandises algériennes aux marchés de l’Afrique de l’Est via le Kenya.



Continue Reading

Economie

Gabon : la production de ciment baisse de 5,4% en 2020

Published

on

Selon la direction générale de l’économie et de la politique fiscale, l’activité de fabrication de ciment au Gabon s’est tassée au cours de l’année 2020 comparativement à 2019.

« La production du ciment a ainsi reculé de 5,4% à 510 105 tonnes contre 538 983 tonnes au cours de la même période en 2019. Cette situation est consécutive à la paralysie de l’économie nationale née des mesures barrières prises pour endiguer la propagation de la pandémie du coronavirus », explique la direction générale de l’Économie. Elle note que, corrélativement, les ventes du ciment du Gabon ont reculé de 3%. Dans cette veine, le Gabon a vendu 514 165 tonnes de ciment en 2020 contre 529 821 tonnes en 20219.

Le chiffre d’affaires a suivi la même tendance et a fléchi de 6,4% à 37,1 milliards de FCFA en 2020 contre 39,68 milliards de FCFA en 2019. En matière d’emploi, les effectifs ont diminué de 6,1% à 108 employés contre 115 en 2019. Ce qui représente une masse salariale de 1,6 milliards de FCFA en 2020 contre 1,68 milliard de FCFA en 2019, soit une baisse de 5,1%.

Continue Reading

Tendance