Connect with us
pub

Economie

Sénégal-Emplois des jeunes : Huawei Sénégal signe un protocole d’accord avec l’École Nationale d’Administration

Published

on

« Quiconque a la même vision du monde à cinquante et à vingt ans a perdu trente ans de sa vie. » Mouhamed Ali

Le jeudi 23 juin 2022 s’est tenue la cérémonie de signature d’un protocole d’accord entre Huawei Sénégal et l’École Nationale d’Administration (ENA), dans le cadre du programme Seeds for The Future (Graines de l’Avenir), en présence du Directeur Général de Huawei Sénégal, M. Nathan Li, et le Directeur Général de l’ENA, Cheikh Awa Balla Fall.

M. Li s’est exprimé sur ses attentes concernant ce partenariat : « Ce protocole d’accord permettra désormais aux étudiants de l’ENA de bénéficier du programme Seeds for the Future. A travers celui-ci, nous espérons que ces jeunes talents ambitieux s’engageront plus encore au service de leur nation, en participant notamment à la numérisation et à l’interconnexion du système d’administration sénégalais. »

Saluant l’initiative de Huawei, le Directeur Général de l’ENA a pour sa part déclaré : « Je voudrais souligner le fort intérêt que l’ENA accorde au programme international Seeds for the Future. Celui-ci permettra à l’École de réaliser d’importants progrès dans la formation des étudiants dans le domaine des TIC. Seeds for the Future permettra également à ces derniers de s’approprier la culture chinoise, tout en découvrant différentes cultures du monde. Je suis persuadé que la collaboration que nous souhaitons instituer à travers la signature de ce protocole s’inscrira à terme dans l’élaboration d’un partenariat gagnant-gagnant. »

Seeds for the Future est l’un des programmes phares de Huawei en matière de RSE. Lancé en 2008, il vise à développer des talents locaux qualifiés dans le domaine des TIC et à établir une communication entre les pays et les cultures. À travers celui-ci, les jeunes talents venant du monde entier pourront aussi bien découvrir la Chine et ses 5 000 ans d’histoire, son héritage culturel et sa modernisation, que profiter des formations en matière de technologies de pointe.

Grâce à ces programmes, les jeunes talents pourront se former pleinement dans les secteurs de la 5G ou de l’intelligence artificielle, par exemple. Cela leur permettra enfin de visiter virtuellement des salles d’exposition et des laboratoires innovants et ainsi découvrir des pratiques de travail internationales.

Initié en 2016 au Sénégal, le programme Seeds for the Future a accueilli 28 étudiants en Chine pour une formation de deux semaines. A partir de 2020, le programme s’est redéployé sous un format digital en raison de la crise sanitaire de la Covid-19. Entre 2020 et 2021, 60 étudiants y ont participé en ligne.

Dans le cadre du protocole d’accord, le programme Seeds for the Future sera exclusivement co-organisé par Huawei et l’ENA pour une durée de 3 ans. L’ENA, réputée pour former les futurs cadres et hauts fonctionnaires de la nation, pourra ainsi permettre à ses étudiants, toutes spécialisations confondues, de bénéficier de formations axées sur les technologies de pointe et les innovations majeures dans le secteur des TIC. Ils pourront également avoir accès à des formations professionnelles dispensées par des experts de renommée internationale et participer à des projets en groupe ou encore des échanges interculturels.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Les prix du pétrole soutenus par les restrictions sur les exportations des produits russes

Published

on

 Le Messager d’Allah ﷺ‬ a dit : « La prudence provient d’Allah et la précipitation provient du diable. » 

Le prix du pétrole grimpait vendredi, porté par l’annonce de restrictions des exportations russes d’essence et de gazole, malgré la perspective de futures hausses des taux d’intérêt américains.

Vers 11h00 GMT (13h00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en novembre, prenait 0,74% à 94,06 dollars. Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI), pour livraison le même mois, montait de 0,96% à 90,60 dollars. En réponse à sa pénurie intérieure de carburant qui fait s’envoler les prix dans le pays, la Russie a introduit jeudi des restrictions aux exportations concernant l’essence et le gazole.

Cette décision « a immédiatement fait passer les cours (du brut, ndlr) en territoire positif », commente Tamas Varga, analyste chez PVM Energy. D’autant que l’Arabie saoudite et la Russie prévoient de priver le marché de 1,3 million de barils par jour jusqu’à la fin de l’année. La hausse des prix reste cependant modérée par plusieurs facteurs.

Bien que la Réserve fédérale américaine (Fed) ait annoncé mercredi ne pas relever ses taux d’intérêts, la banque centrale américaine a indiqué qu’elle prévoit de le faire plus tard cette année. Une éventualité « destructive de la demande », car pénalisant la croissance, indique Han Tan, analyste chez Exinity. Un contexte de taux élevés est par ailleurs « associé à un sentiment d’aversion au risque », note Stephen Innes, de SPI AM.

Ce phénomène limite l’envolée des prix de l’or noir, actif considéré comme volatil, et dope a contrario le dollar, valeur refuge. Le pétrole se négociant en dollar, son appréciation désavantage les acheteurs disposant de devises étrangères, qui voient leur pouvoir d’achat diminuer. A l’inverse, un dollar moins fort soutient traditionnellement la demande.

Continue Reading

Economie

Sénégal-Energie : ContourGlobal signe un accord avec Wärtsilä sur la centrale du Cap des Biches

Published

on

Usez, n’abusez pas ; ni l’abstinence ni l’excès ne rendent un homme heureux. Voltaire

Le groupe technologique Wärtsilä a annoncé, ce lundi 28 août, avoir signé un accord de service à long terme de deux ans avec ContourGlobal. L’accord couvre la centrale électrique du Cap des Biches de la société américaine à Dakar (Sénégal). « La centrale délivre une puissance de 86 MW.

Continue Reading

Economie

Sénégal-Armement : Le géant chinois Norinco ouvre ses portes à Dakar

Published

on

Usez, n’abusez pas ; ni l’abstinence ni l’excès ne rendent un homme heureux. Voltaire

Le groupe de défense chinois, China North Industries Corporation (Norinco) s’est implanté à Dakar. Ce géant en matière de vente d’armement compte augmenter son rayonnement en Afrique à travers cette installation.

Ce bureau ouvert dans la capitale sénégalaise participera à soutenir son expansion commerciale en Afrique de l’Ouest d’après le quotidien chinois South China Morning Post repris par l’agence Ecofin. 


Norinco va tenter de gagner des parts d’un marché longtemps dominé par la Russie qui a vu ses capacités en approvisionnement diminuées avec la guerre en Ukraine. 


Le contexte tendu de la région est plutôt propice avec l’augmentation de la demande en maturiel militaire dans des pays comme le Mali, le Niger, le Burkina Faso et la Guinée où des juntes ont pris le pouvoir ces dernières années. 


D’après Paul Nantulya, chercheur spécialiste de la Chine au Centre d’études stratégiques pour l’Afrique (CESA), un organisme rattaché au département de la Défense des USA, « l’ouverture du bureau de vente de Norinco à Dakar vise essentiellement à augmenter les ventes d’armes en Afrique de l’Ouest, en particulier à la lumière des lourdes sanctions imposées aux entreprises de défense russes et du sentiment anti-français croissant dans la région, qui pourrait compliquer le rôle de la France en tant que premier partenaire militaire de bon nombre des pays de la région ».


Le géant chinois avait auparavant ouvert des bureaux en Afrique du Sud, au Nigeria et en Angola.

Continue Reading

Tendance