Connect with us
pub

Economie

Algérie-Energies renouvelables: un avis d’appel d’offres pour réaliser 1.000 MW lancé en juin

Published

on

L’avis d’appel d’offres pour la production de 1.000 mégawatts (MW) de source photovoltaïque sera lancé le mois de juin prochain, a annoncé lundi à Alger le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour.

« Le projet concerne dix wilayas du Sud avec 100 MW pour chacune », a indiqué M. Chitour lors d’un point de presse, en marge de la cérémonie officielle d’inauguration du Salon de l’électricité et des énergies renouvelables (SEER). « Nous avons préalablement préparé ce programme avec des experts qui ont fait des études d’impact sur l’agriculture et l’environnement dans les dix wilayas concernées et nous avons eu l’accord de principe des autorités locales pour le lancement de ce projet « , a-t-il ajouté.

Dans ce sens, le ministre a souligné que la concrétisation de ce projet permettra à l’Algérie de franchir un pas « considérable » vers les énergies renouvelables : « Si on arrive a produire 1.000 MW, nous allons gagner 300 millions de mètres cubes de gaz « , a-t-il fait valoir.

En parallèle, il a affirmé que son département oeuvre pour la lancement d’une société dédiée aux énergies renouvelables, invitant les sociétés publiques Sonatrach et Sonelgaz à contribuer à sa création.

 » Il faut que cette société naisse. C’est une obligation », a-t-il insisté, ajoutant que « si la transition énergétique a des chances de réussir en Algérie ce sera grâce à Sonatrach et Sonelgaz ».

Evoquant l’importance du développement des énergies renouvelables, M. Chitour a estimé que la transition énergétique était « inéluctable  » pour l’Algérie. »Nous avons consommé de l’énergie fossile durant 50 années, le moment est venu pour nous d’adopter une politique énergétique basée sur la rationalisation de la consommation et la promotion des énergies renouvelables », a-t-il insisté.

L’Algérie n’est pas en mesure que continuer à consommer 800 millions de mètre cubes de gaz par semaine, selon le ministre rappelant que 80 % de la consommation énergétique était englouti par le secteur des Transports, de l’Habitat et du résidentiel.

Dans ce contexte, il a fait savoir que son département travaille avec le ministère de l’Habitat pour un nouveau cahier de charges qui sera appliqué des 2022. »Nous avons exigé que les nouvelles habitations soient respectueuses de l’environnement et du principe de l’économie des ressources, et qu’elles soient dotées de bâche d’eau pour recueillir les eaux de pluviales « , a-t-il détaillé.

Le ministre a évoqué, en outre, les actions menées entre sont département et plusieurs institutions afin d’intégrer la locomotion électrique en Algérie.

En outre, il a affirmé que le pays préparait son modèle énergétique en faisant des projections sur 2030 afin de définir les modèles de consommations appropriées. Ce plan inclusif a besoins de toutes les compétences du pays, selon le ministre.

Présent à l’inauguration officielle du salon, le ministre délégué chargé de l’Economie du savoir et des Start-up, Yacine El-Mahdi Oualid, a déclaré que l’Algérie adopte un nouveau modèle économique « plus ambitieux » basé sur le principe du développement durable, estimant que la jeunesse est la locomotive de ce changement.

Il a rappelé que son secteur entamé des mesures pour inciter ces jeunes à innover à travers un nouveau cadre réglementaire pour financer les jeunes porteurs de projets.

« L’Algérie a besoin plus que jamais d’innovation dans tous les secteurs et particulièrement dans le secteur énergétique », a-t-il avancé, en promettant son soutien aux entreprises innovantes rencontrées lors de ce salon.

Organisé au Palais des expositions de la Safex sous le slogan : « Innovation écologique », la 4e édition du SEER regroupe une soixante d’exposants sur une superficie de 1.000 m2.

Cet évènement de quatre jours a vu la participation de plusieurs sociétés et organismes du secteur énergétique dont Sonelgaz, le Commissariat aux Energies Renouvelables et à l’Efficacité Energétique (CEREFE), le Centre de Recherche en Technologie des Semi-conducteurs pour l’Energétique (CRTSE) et le Centre de Recherche dans le domaine des Energies Renouvelables (CDER).

Continue Reading
9 Comments

9 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 3:24

    Great blog you have here.. It’s difficult to find good quality
    writing like yours these days. I really appreciate individuals
    like you! Take care!! 0mniartist asmr

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 3:09

    I’m curious to find out what blog system you’re using? I’m experiencing some small security problems with
    my latest blog and I’d like to find something more safe.
    Do you have any suggestions? asmr 0mniartist

  3. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 12:54

    I read this article completely regarding the difference of hottest and previous
    technologies, it’s awesome article. 0mniartist asmr

  4. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 2:38

    Excellent article. I’m experiencing some of these issues as
    well.. 0mniartist asmr

  5. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 6:12

    Asking questions are truly pleasant thing if you are not understanding something fully,
    but this article provides nice understanding yet. asmr 0mniartist

  6. http://bitly.com/3mPeyCz

    avril 14, 2021 at 7:55

    Hi there, There’s no doubt that your site might be having web browser compatibility issues.
    When I look at your web site in Safari, it looks fine however when opening in Internet Explorer,
    it’s got some overlapping issues. I merely wanted to give you a quick heads up!
    Other than that, great site! asmr 0mniartist

  7. http://bitly.com/3to3ZZU

    avril 16, 2021 at 6:34

    I got this web site from my friend who informed me about this
    website and at the moment this time I am visiting this site
    and reading very informative posts here. asmr 0mniartist

  8. dating sites why

    juin 1, 2021 at 6:08

    My brother recommended I might like this web site.
    He was totally right. This post truly made my day. You can not imagine simply how much time I had spent for this information! Thanks!

  9. tinyurl.com

    juin 1, 2021 at 11:09

    A motivating discussion is worth comment. I do think that you need to write more about this
    subject, it may not be a taboo subject but generally folks don’t speak about such subjects.
    To the next! Cheers!!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Glossaire Pétrole et Gaz : où se trouve le pétrole ?

Published

on

Si le pétrole cristallise autant d’intérêts c’est parce qu’il est inégalement réparti sur le globe terrestre. Certains Etats en sont dotés plus que d’autres. Pour identifier, localiser et classer le pétrole existant dans le monde la littérature utilise la notion de réserves prouvées qui signifient « les quantités d’hydrocarbures estimées récupérables avec une certitude raisonnable dans les conditions techniques et économiques existantes ».

Selon la BP Statistical Review, en 2019, les réserves mondiales prouvée d’hydrocarbures sont estimées à 1733,0 milliards de barils. Ces réserves qui représentent 50 ans de production au rythme de 2019 sont inégalement réparties :

Le Venezuela détient les plus grandes réserves du monde (17, 5%), suivi de l’Arabie Saoudite, du Canada, de l’Iran, enfin de l’Irak.

Thaddée Adiouma Seck, Consultant en oil and gas, SG de AJE_action pour la justice environnementale

Continue Reading

Economie

Cotation : Point de la situation boursière du jour

Published

on

Cet article est réservé aux abonnés de SEN ACTU ECO. Cliquez ici pour l’abonnement .

Continue Reading

Economie

Algérie-appui financier : Alger exclut tous recours au FMI malgré les difficultés économiques

Published

on

L’Algérie exclut de contracter des prêts auprès du Fonds monétaire international et des organismes financiers internationaux, en dépit de la crise socio-économique qui frappe le pays, a réaffirmé dimanche le président Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier s’est félicité du «non-recours de l’Algérie à l’endettement extérieur, contrairement aux multiples prévisions fixant la fin de 2020 et le début 2021 comme date de recours à cette mesure», selon un communiqué publié à l’issue du conseil des ministres.

Se voulant rassurant quant à la situation macroéconomique du pays, il a à nouveau écarté un recours au financement extérieur, au nom de la «souveraineté» nationale et exhorté les Algériens «au travail». «Rien que le travail peut pérenniser ce principe (de souveraineté)», a-t-il plaidé.

  • Les réserves de change s’élèvent actuellement à 44 milliards de dollars
  • Ces réserves continuent néanmoins de baisser régulièrement. Entre 2014 et 2019, elles ont fondu de près de 65%, selon la Banque centrale.

Quatrième puissance économique du continent africain, le pays est particulièrement exposé aux fluctuations du prix du pétrole du fait de sa dépendance à la rente pétrolière, qui représente plus de 90% des recettes extérieures.

En mai 2020, le président algérien avait déjà tenu le même discours, en précisant qu’il préférait «emprunter auprès des citoyens plutôt qu’auprès du FMI ou de la Banque mondiale (BM)», rappelant la mauvaise expérience du pays après le recours à l’endettement auprès du FMI au début des années 1990. Source Agence de presse Algérienne.

Continue Reading

Tendance