Connect with us
pub

Economie

Eau potable-Algérie: une production de plus de 2,7 milliards M3 en 2020

Published

on

L’Algérienne des eaux (ADE) a produit en 2020 plus de 2,7 milliards de mètres cubes d’eau potable pour l’approvisionnement des citoyens au niveau national, soit 7,3 millions de m3/jour, selon le bilan rendu public dimanche par l’entreprise.

Présentant son bilan pour l’année 2020, l’ADE a indiqué dans une vidéo postée sur page Facebook que plus de 34.000 travailleurs exerçant à tous les niveaux ont été mobilisés en vue de fournir de meilleures prestations aux citoyens.

Afin de mettre fin au gaspillage de la ressource hydrique, l’ADE est intervenue en 2020 pour la réparation de plus de 220.000 fuites d’eau, soit 603 fuites/jour, tout en éliminant plus de 4.000 branchements illicites.

En 2020, il était question de parachever les travaux de réhabilitation du réseau dans cinq villes, sur une longueur de 264 km, outre la pose de plus de 206.000 compteurs pour réduire la facturation forfaitaire.

S’agissant de l’entretien des installations hydrauliques, l’ADE a réalisé en 2020 plus de 4.100 forages, plus de 260 puits, plus de 2.000 stations de pompage et plus de 100 stations de traitement d’eau.

Il s’agit en outre, au cours de la même période, de la réalisation de plus de 8.100 réservoirs d’eau, d’une capacité globale de 7,8 millions de m3, de 20 stations de déminéralisation et de 13 stations monobloc de dessalement de l’eau de mer.

Parmi les projets réalisés en 2020, figure l’approvisionnement en eau potable de 11 communes situées dans les wilayas de Bordj Bou Arreridj, Sétif et M’sila, au profit de plus de 126.000 habitants, et ce à partir du barrage de Tilesdit (Bouira).

Durant cette période, l’ADE a approvisionné cinq daïras dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi, au profit de plus de 577.000 habitants à partir du barrage d’Ourkiss situé à Ain Fakroun dans la wilaya d’Oum El-Bouaghi.

Figurent également parmi les projets, le transfert d’eau potable au profit de plus de 1.100.000 habitants à partir de la station de traitement du barrage de Mahouane, l’appui de l’approvisionnement d’eau potable au profit de trois communes de Batna au profit de plus de 208.000 habitants, et ce à partir du barrage Koudiet Medouar.

Concernant le renforcement du contrôle de la qualité de l’eau pour préserver la santé publique, l’entreprise a indiqué avoir acquis un nouveau matériel pour équiper les laboratoires à travers les unités.

Elle a indiqué avoir procédé, en 2020, à la prise de plus de 2,7 millions de chlores, plus de 230.000 analyses bactériologiques et plus de 260.000 analyses physicochimiques.

L’année 2020 a été marquée, par ailleurs, par le renforcement du paiement électronique pour faciliter l’opération de paiement et éviter le déplacement des clients aux agences commerciales relevant de l’entreprise durant la période de propagation de la pandémie.

Il a été également procédé, durant cette période, au raccordement du réseau interne de l’établissement à internet, en vue de faciliter la circulation de l’information et d’en améliorer l’accès, à toutes les unités pilotes (Sétif, Bouira et Sidi Bel-Abbes), apprend-t-on de même source qui précise que cette opération sera généralisée progressivement au niveau national.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Cotation : Point de la situation boursière

Published

on

Article réservé aux abonnés de SEN ACTU ECO. CLIQUEZ ICI pour l’abonnement.

Continue Reading

Economie

Usa-Tech : Apple annonce un chiffre d’affaires record

Published

on

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires record de 81,4 milliards de dollars sur ce trimestre (contre 73,3 milliards attendus) en hausse de 36 % par rapport à l’année dernière sur la même période.
Les ventes d’iPhone bondissent de 50% à 39,6 milliards.

Le géant de Cupertino affiche un profit par titre de 1,30 dollar qui explose largement le consensus établi à 1,01 dollar.

« Nous avons généré des flux de trésorerie d’exploitation de 21 milliards de dollars et avons continué de faire d’importants investissements dans l’ensemble de nos activités pour soutenir nos plans de croissance à long terme «  a déclaré Tim Cook, DG d’Apple.

Continue Reading

Economie

Maroc : Le taux de croissance pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021

Published

on

Le taux de croissance de l’économie marocaine pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021, a souligné mardi le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Cette croissance est portée par les performances d’une campagne agricole exceptionnelle et de la poursuite de la maîtrise du taux d’inflation, qui ne dépassera pas 1%, l’évolution de l’économie nationale demeure positive, a expliqué le ministre, qui présentait les grandes lignes de la loi de finances 2022.

Revenant sur la mise en œuvre de la loi de Finances à fin juin 2021, M. Benchaâboun a affirmé que les recettes ont enregistré une amélioration de 10,8 milliards de dirhams (1 dollar = 8,9 DH) par rapport au premier semestre de 2020.

Ce résultat est dû à une augmentation des recettes fiscales de 8,3 milliards de dirhams et des revenus non fiscaux de 1,5 milliard dirhams, a-t-il révélé. Les dépenses courantes quant à elle ont augmenté d’environ 6,6 milliards de dirhams, et les émissions pour dépenses d’investissement se sont stabilisées à 31,8 milliards de dirhams, indique par ailleurs un communiqué publié à l’issue de la réunion du Conseil. 

Continue Reading

Tendance