Connect with us
pub

Economie

Energie verte : pour sa stratégie climat, ExxonMobil mise sur la capture du carbone

Published

on

ExxonMobil a exposé ce mercredi sa vision d’un avenir à «faible émission en carbone» mettant l’accent sur la capture du CO2 tout en continuant à pomper à plein, un projet qui laisse sceptiques certains activistes poussant le géant pétrolier à devenir plus vert.

L’entreprise américaine, qui a lancé début février une filiale dédiée aux énergies moins polluantes, «se concentrera dans un premier temps» sur les technologies de capture et de stockage du carbone. Ces dernières consistent à capter le CO2 produit par des activités industrielles et à le réinjecter dans des réservoirs géologiques hermétiques pour l’y stocker définitivement. ExxonMobil y travaille depuis plusieurs décennies et estime que son coût est «bien inférieur» à d’autres technologies de réduction des émissions.

Toujours dans l’optique d’atteindre les objectifs de l’accord de Paris de limiter l’augmentation de la température, ExxonMobil veut parallèlement miser sur l’hydrogène. Négociant le tournant des impératifs du changement climatique, ExxonMobil avait déjà annoncé la diminution de 15% à 20% de l’intensité des émissions de ses activités d’exploration et d’exploitation du pétrole d’ici 2025 par rapport à 2016. Le groupe a aussi nommé lundi à son conseil d’administration Jeffrey Ubben, co-fondateur d’une société d’investissement qui promeut des pratiques prenant plus en compte l’environnement.

ExxonMobil prévoit au total d’investir 3 milliards de dollars dans les solutions visant à abaisser les émissions d’ici 2025. Cela reste très loin des montants promis par d’autres géants du secteur, comme le britannique BP qui souhaite multiplier par 10 ses investissements dans les énergies à faible émission carbone d’ici 2030, pour atteindre alors 5 milliards de dollars par an. Cette somme est aussi bien loin des 20 à 25 milliards de dollars au total que le groupe prévoit de dépenser chaque année entre 2022 et 2025 pour alimenter sa croissance, principalement via de nouveaux projets d’exploration de pétrole et de gaz.

Les responsables d’ExxonMobil ont aussi insisté ce mercredi sur le fait que le développement des technologies destinées à lutter contre le changement climatique dépendrait des incitations financières proposées par les gouvernements. «Nous ne savons pas encore comment parvenir à la neutralité carbone», a reconnu le PDG d’ExxonMobil, Darren Woods, auprès de journalistes. «Mais une fois que certaines innovations auront été faites, on pourra s’engager plus franchement», a-t-il ajouté. Surtout, instaurer un prix au carbone est à ses yeux «fondamental» pour permettre au marché «d’allouer efficacement les ressources afin de réduire les émissions de CO2 au coût le moins élevé possible pour la société».

Certains groupes accueillaient fraîchement les annonces d’ExxonMobil. Engine N°1, un actionnaire qui milite pour que la major pétrolière envisage plus sérieusement les énergies alternatives, a ainsi déploré dans un communiqué «le manque d’efforts sérieux de diversification» et «l’espoir que la capture du carbone va permettre à l’entreprise d’éviter d’avoir à évoluer à long terme». Les techniques de capture et stockage du carbone se heurtent encore à de nombreux obstacles techniques et financiers.

Le groupe, qui a perdu 22 milliards de dollars en 2020 face à l’effondrement des prix du pétrole.

Continue Reading
5 Comments

5 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 4:07

    Hey just wanted to give you a quick heads up. The text in your article seem
    to be running off the screen in Safari. I’m not sure if this is a formatting issue or something
    to do with web browser compatibility but I figured I’d post to let you know.
    The style and design look great though! Hope you get the issue resolved soon.
    Many thanks asmr 0mniartist

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 8:09

    Have you ever considered about adding a little bit more than just your
    articles? I mean, what you say is important and all. Nevertheless think about if you added some great
    graphics or videos to give your posts more, « pop »!
    Your content is excellent but with images and clips,
    this website could undeniably be one of the greatest in its niche.

    Wonderful blog! 0mniartist asmr

  3. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 12:15

    When I initially commented I appear to have clicked on the -Notify me when new comments are added- checkbox and now every time a comment is
    added I recieve four emails with the exact same comment.

    Perhaps there is a way you are able to remove me from
    that service? Thanks! asmr 0mniartist

  4. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 2:25

    Right now it looks like Drupal is the preferred blogging platform out there
    right now. (from what I’ve read) Is that what you’re using on your blog?
    0mniartist asmr

  5. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 4:28

    What’s up to every body, it’s my first pay a quick visit of this webpage; this webpage carries amazing and really excellent material for visitors.

    asmr 0mniartist

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Ghana : la mine d’or Asanko livre environ 60 000 onces en 2021

Published

on

Au Ghana, la mine d’or Asanko a produit 59 999 onces au cours des trois premiers mois de l’année 2021. C’est ce qui ressort du bilan trimestriel provisoire publié le 13 avril par la compagnie minière Galiano Gold, opératrice du projet et détentrice de 50 % d’intérêts dans la coentreprise avec le géant sud-africain Gold Fields.

Cette performance représente néanmoins une baisse d’environ 10 % en glissement annuel soit 66 333 onces au premier trimestre 2020. La compagnie a généré 110 millions de dollars de revenus avec la vente de 62 925 onces au prix moyen de 1 757 dollars l’once.

« La mine d’or d’Asanko a enregistré un nouveau trimestre solide et, grâce à la solidité continue du prix de l’or, nous avons été en mesure de distribuer 10 millions de dollars aux partenaires de la coentreprise, ce qui a permis au bilan de Galiano d’afficher environ 65 millions de dollars de liquidités et de créances au 31 mars et aucune dette », a commenté Greg McCunn, PDG de la compagnie.

Galiano Gold table sur une production de 225 000 à 245 000 onces d’or en 2021.

Continue Reading

Economie

Santé Publique : l’Union Africaine veut créer cinq pôles de fabrication de vaccins sur le continent

Published

on

L’Union africaine (UA) a annoncé mardi 13 avril le lancement d’un partenariat pour la fabrication de vaccins africains (PAVM) avec pour objectif de créer cinq pôles de recherche et de fabrication de vaccins sur le continent.

Ce projet a été scellé par la signature d’accords avec la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi) -qui co-pilote déjà le programme Covax avec l’Alliance du Vaccin (Gavi) et l’OMS- ainsi qu’avec la banque panafricaine Afreximbank (Africa Export-Import Bank) et l’Africa Finance Corporation, une institution financière panafricaine.

Ces cinq pôles de recherche et de fabrication de vaccins seront développés dans les «dix à quinze prochaines années», dans chacune des cinq grandes régions du continent (Afrique du Nord, Afrique occidentale, Afrique centrale, Afrique australe, Afrique de l’Est), a détaillé John Nkengasong, le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies en Afrique (Africa CDC), qui dépend de l’UA. L’objectif est de fabriquer localement, d’ici 20 ans, 60% des vaccins utilisés sur le continent, contre 1% actuellement.

«Nous avons conscience qu’il s’agit d’un vrai défi», a souligné M. Nkengasong, en clôture de deux jours de sommet virtuel sur ce thème. Mais «si l’Afrique ne prévoit pas aujourd’hui de répondre à ses besoins en matière de sécurité vaccinale, alors nous nous préparons définitivement à l’échec», a-t-il ajouté. Il a souligné l’importance «de faire un bond en avant en s’appuyant sur la technologie de l’ARN messager», et évoqué l’intérêt du Sénégal, de l’Afrique du Sud et du Rwanda de s’engager dans cette voie.

Le directeur de Cepi, Richard Hatchett, s’est félicité de participer à «renforcer la capacité de l’Afrique à prévenir, détecter et répondre aux menaces infectieuses émergentes et réémergentes». «Il faudra des ressources financières suffisantes, des législations harmonisées en Afrique et des incitatifs», a déclaré le président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi, en appelant «solennellement la diaspora africaine à travers le monde pour aider aux renforcements des capacités de fabrication de médicaments et de vaccins en Afrique».

Continue Reading

Economie

Sénégal-Agriculture : Un aménagement hydro-agricole de 2.500 hectares bientôt opérationnel dans la zone nord

Published

on

Un aménagement hydro-agricole de 2.500 hectares réalisé dans la zone de couverture du Projet de développement inclusif et durable de l’agrobusiness au Sénégal (PDIDAS) sera bientôt opérationnel dans la zone nord du pays. Une assurance de la coordonnatrice dudit projet, Ndèye Coura Mbaye Diop.


Sur une superficie globale de 2.500 ha aménagés pour les communautés. Les zones concernés sont Mbaan, Nguith, Keur Momar Sarr, Diama, Gandon et Fass Ngom clarifie la directrice de PDIDAS. Elle était en visite de chantier.

 Ce projet financé pour un montant de 19 milliards de francs CFA prévoit aussi la mise en place d’un magasin de stockage des produits maraîchers, des bureaux modernes et la clôture du site.  

 Le projet devrait avoir un impact économique réel dans toutes les communes concernées, en contribuant notamment à l’emploi des jeunes et au renforcement de capacités, selon ses promoteurs.

Continue Reading

Tendance