Connect with us
pub

Economie

Kenya: le FMI approuve une aide de 2,34 milliards de dollars

Published

on

Le Conseil d’administration du FMI a approuvé vendredi un programme d’aide d’un montant de 2,34 milliards de dollars en faveur du Kenya «pour répondre au besoin urgent de réduction de la vulnérabilité de la dette», a annoncé l’institution dans un communiqué.

Le Fonds monétaire international (FMI) précise que cette aide est accordée dans le cadre du dispositif de Facilité élargie de crédit (FEC) et de la Facilité élargie de financement (FEP). Et elle s’étalera sur une durée de 38 mois ou un peu plus de trois ans. Le montant du décaissement immédiat s’élève à environ 307,5 millions de dollars, utilisables pour le soutien budgétaire.

Il faut savoir que l’économie du Kenya devrait rebondir assez rapidement en 2021, augmentant le produit intérieur brut réel de 6,9%, le plus élevé d’Afrique subsaharienne, estime la Banque mondiale dans un rapport.

La croissance, sera dopée selon la Banque Mondiale par la reprise des activités dans le secteur de l’éducation, donnant de la chaleur à des secteurs bénéfiques comme les transports, l’industrie manufacturière et l’agriculture dont la croissance a été également atténuée par les effets du Covid-19.

La projection de croissance positive est une bonne nouvelle pour ce pays d’Afrique de l’Est qui a sombré dans une croissance négative en juin pour la première fois en 20 ans, avec des fermetures d’entreprises et des millions de personnes sans emploi.

L’économie du Kenya s’est contractée de 0,4% au premier semestre de 2020, contre une croissance de 5,4% un an plus tôt, une situation qui s’est répercutée sur le marché de travail qui a vu le taux de chômage doubler au deuxième trimestre 2020 pour atteindre 10,4 %.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Cotation : Point de la situation boursière

Published

on

Article réservé aux abonnés de SEN ACTU ECO. CLIQUEZ ICI pour l’abonnement.

Continue Reading

Economie

Usa-Tech : Apple annonce un chiffre d’affaires record

Published

on

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires record de 81,4 milliards de dollars sur ce trimestre (contre 73,3 milliards attendus) en hausse de 36 % par rapport à l’année dernière sur la même période.
Les ventes d’iPhone bondissent de 50% à 39,6 milliards.

Le géant de Cupertino affiche un profit par titre de 1,30 dollar qui explose largement le consensus établi à 1,01 dollar.

« Nous avons généré des flux de trésorerie d’exploitation de 21 milliards de dollars et avons continué de faire d’importants investissements dans l’ensemble de nos activités pour soutenir nos plans de croissance à long terme «  a déclaré Tim Cook, DG d’Apple.

Continue Reading

Economie

Maroc : Le taux de croissance pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021

Published

on

Le taux de croissance de l’économie marocaine pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021, a souligné mardi le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Cette croissance est portée par les performances d’une campagne agricole exceptionnelle et de la poursuite de la maîtrise du taux d’inflation, qui ne dépassera pas 1%, l’évolution de l’économie nationale demeure positive, a expliqué le ministre, qui présentait les grandes lignes de la loi de finances 2022.

Revenant sur la mise en œuvre de la loi de Finances à fin juin 2021, M. Benchaâboun a affirmé que les recettes ont enregistré une amélioration de 10,8 milliards de dirhams (1 dollar = 8,9 DH) par rapport au premier semestre de 2020.

Ce résultat est dû à une augmentation des recettes fiscales de 8,3 milliards de dirhams et des revenus non fiscaux de 1,5 milliard dirhams, a-t-il révélé. Les dépenses courantes quant à elle ont augmenté d’environ 6,6 milliards de dirhams, et les émissions pour dépenses d’investissement se sont stabilisées à 31,8 milliards de dirhams, indique par ailleurs un communiqué publié à l’issue de la réunion du Conseil. 

Continue Reading

Tendance