Connect with us
pub

Economie

Niger : la balance commerciale déficitaire en 2019

Published

on

Au Niger, les importations ont enregistré une hausse de 7,5 % et les exportations ont enregistré une baisse de 1,3 % en 2019. L’information a été donnée par le secrétaire général adjoint du ministère des finances, Maman Laouali Abdou Rafa.

La facture des exportations est passée de 668,2 milliards en 2018 à 659,7 milliards en 2019, soit une baisse de 1,3 %, principalement causée par la fermeture des frontières du Nigéria. S’agissant des importations, elles ont augmenté de 7,5 %, tirés par les achats des biens d’équipements et intermédiaires ainsi que ceux des produits alimentaires et de consommation courante.

Le solde global de la balance des paiements du pays se retrouve excédentaire de 317,9 milliards de FCFA, après quatre années de déficits successifs. L’excédent des échanges financiers quant à lui se situe à 873,9 milliards en 2019.

Selon le secrétaire général du ministère, le caractère structurel de ce déficit et la faiblesse des exportations interpellent sur la nécessité de mettre en œuvre des mesures d’envergure destinées à améliorer sensiblement l’appareil productif du Niger et renforcer la compétitivité des entreprises orientées vers l’exportation.

Continue Reading
8 Comments

8 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 3:08

    It’s awesome to go to see this web page and reading the views of all mates regarding this piece of writing, while I am also eager
    of getting knowledge. 0mniartist asmr

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 9:48

    I know this web site presents quality based content and extra stuff, is there
    any other web site which presents these stuff in quality? 0mniartist asmr

  3. 0mniartist

    avril 11, 2021 at 9:01

    It’s very straightforward to find out any matter on web
    as compared to textbooks, as I found this post at this web page.
    asmr 0mniartist

  4. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 3:43

    Thanks for sharing your info. I really appreciate your efforts and I am waiting for your further post thanks once again. 0mniartist asmr

  5. mapq.st

    avril 15, 2021 at 4:25

    Thank you for any other informative blog. Where else may I get that type of info
    written in such a perfect manner? I’ve a challenge that I am just
    now running on, and I have been on the look out for such information. asmr 0mniartist

  6. bitly.com

    avril 16, 2021 at 4:59

    Thanks for the good writeup. It if truth be told used to be a enjoyment
    account it. Look advanced to far brought agreeable from you!
    By the way, how can we communicate? 0mniartist asmr

  7. our free dating sites

    mai 31, 2021 at 11:51

    What a data of un-ambiguity and preserveness of precious familiarity about unexpected
    emotions.

  8. tinyurl.com

    juin 1, 2021 at 5:48

    Hi, i think that i saw you visited my blog thus i came to “return the favor”.I
    am attempting to find things to improve my site!I suppose its ok to use some of your ideas!!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Environnement : Limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, impossible sans mesures radicales selon l’ONU

Published

on

Limiter le réchauffement climatique mondial à 1,5°C est impossible sans une réduction immédiate et massive des émissions de gaz à effet de serre, selon un nouveau rapport sur le sujet diffusé jeudi par l’ONU.

Ce rapport annuel, « United in Science 2021 », élaboré par plusieurs agences de l’ONU et des scientifiques associés, est diffusé quelques semaines avant la COP26, un nouveau sommet mondial sur le climat. 

Selon le document, le changement climatique et ses conséquences ne cessent de s’aggraver, et la réduction temporaire des émissions de CO2 dans l’atmosphère entraînée par la pandémie de Covid-19 n’a pas ralenti le processus.

L’Accord de Paris de 2015 sur le changement climatique, signé lors de la COP21, appelait à limiter le réchauffement planétaire à moins de 2°C au-dessus du niveau pré-industriel, et dans l’idéal à 1,5°C.

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres estime que le rapport est « un diagnostic alarmant montrant à quel point nous avons dévié de la trajectoire » conduisant aux objectifs de l’Accord de Paris.

« Cette année, les émissions d’énergies fossiles ont rebondi, les concentrations de gaz à effet de serre continuent de monter, et des événements météorologiques graves dus à l’activité humaine ont affecté la santé, la vie et les moyens de subsistance sur tous les continents », écrit-il dans l’avant-propos du rapport.

Continue Reading

Economie

Suisse-Agro-alimentaire : Nestlé va investir 1,1 milliard d’euros dans l’agriculture régénératrice

Published

on

Dans un communiqué paru ce jeudi, le groupe a dévoilé un programme destiné à encourager une agriculture plus durable dans sa chaîne de production. À l’approche d’un sommet des Nations unies à New York sur les systèmes alimentaires, le géant suisse de l’alimentation a indiqué vouloir favoriser une agriculture visant à «protéger et restaurer l’environnement, améliorer le niveau de vie des agriculteurs et renforcer le bien-être des communautés agricoles».

À cette fin, il compte investir 1,2 milliard de francs suisses (1,1 milliard d’euros) au cours des cinq prochaines années dans l’agriculture régénératrice, a-t-il annoncé jeudi.

Le programme s’articule autour de trois axes, comprenant un volant d’assistance technique aux agriculteurs, un volant de soutien aux investissements et un volant de primes pour les matières premières issues de l’agriculture régénératrice. Le groupe suisse entend ainsi contribuer à améliorer la biodiversité, préserver les sols, régénérer les cycles de l’eau et intégrer l’élevage.

Parmi ses projets pour réduire ces émissions dans sa chaîne d’approvisionnement, Nestlé compte notamment travailler avec 30 fermes laitières dans 12 pays pour tester les pratiques d’agriculture régénératrice qui peuvent être mises en œuvre à plus grande échelle, a-t-il pris en exemple. Il compte également travailler avec les agriculteurs pour sélectionner et cultiver les variétés de légumineuses qui peuvent être utilisées dans les alternatives au lait.

L’agriculture représente près des deux tiers des émissions totales de gaz à effet de serre de Nestlé, a reconnu le groupe suisse. Les produits laitiers et l’élevage représentent à eux seuls environ la moitié de ces émissions.

Les grands noms de l’alimentation tels qu’Unilever, Danone ou General Mills mais aussi du luxe et de la mode ont tour à tour adopté ce terme méconnu du grand public d’agriculture régénératrice dans leurs communications sur leurs engagements environnementaux. Toutes visent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre dans leurs approvisionnements en matières premières agricoles.

Mais il n’existe pas de charte commune, et chaque société définit ses propres critères.

Continue Reading

Economie

Sénégal-Mine : Accroissement du chiffre d’affaires des industries extractives

Published

on

Relativement à celui de la période correspondante de 2020, le chiffre d’affaires dans les industries extractives est ressorti en hausse de 17,5% au deuxième trimestre 2021.

Cette augmentation est essentiellement expliquée par les ventes de minerais métalliques qui ont progressé de 33,5% sur la période sous revue. En revanche, les ventes des autres produits des industries extractives se sont repliées de 2,3% sur la même période.

En cumul sur le premier semestre 2021, le chiffre d’affaires dans les industries extractives s’est accru de 14,8%, comparativement à celui de la période correspondante de 2020.

Continue Reading

Tendance