Connect with us
pub

Economie

Sénégal-Energie : Achèvement des travaux de la centrale électrique de Malicounda, Africa50 et le Groupe Orabank concluent un prêt de 50 milliards de FCFA

Published

on

Africa50, la plateforme panafricaine d’investissement dédiée aux infrastructures, et ses partenaires, conjointement avec Oragroup, holding du groupe bancaire panafricain Orabank, ont annoncé la mise en place d’un prêt-relais de 50 milliards de FCfa. Mobilisé auprès de Orabank Sénégal, Orabank Bénin, Orabank Burkina et d’autres banques partenaires du Groupe Orabank, au sein de l’Uemoa, cette enveloppe va permettre l’achèvement de la centrale de Malicounda selon un communiqué de presse.

Ce prêt va permettre d’achever les travaux de construction de la centrale électrique de Malicounda, en fin d’année. La même source signale que Africa50 et ses partenaires ont également engagé, en parallèle, un processus pour lever de la dette senior à long-terme pour le projet.

Le projet Malicounda, dont l’actionnariat se compose de Melec Powergen , Africa50, et la compagnie nationale d’électricité Senelec, consiste en la construction et l’exploitation d’une centrale électrique à cycle combiné de 120MW, située à Malicounda, à 85 kilomètres de Dakar. La concrétisation de ce prêt relais est le fruit de la collaboration étroite entre les différents partenaires et de la complémentarité de leurs champs d’expertise.

Africa50, précise-t-on, dirige les aspects financiers du projet, et à ce titre, avait la charge de trouver le fournisseur du prêt relais et de structurer les termes de ce financement, avant de mener à bien les négociations nécessaires pour clôturer la transaction dans un délai d’un mois. Mpg, le co-développeur principal, apporte son expertise en matière d’exploitation d’infrastructures d’énergie, associée à sa connaissance accrue du marché régional, et Senelec fournit un appui institutionnel.

«Oragroup, actionnaire majoritaire du groupe bancaire Orabank, présent dans douze pays à travers l’Afrique centrale et de l’ouest, a structuré et arrangé la syndication du prêt relais auprès d’un pool bancaire constitué de banques de l’Uemoa, ce qui permettra d’achever les travaux de construction restants, au cours de l’année », informe  le  document.

La Banque africaine de développement, qui a été mandatée en tant qu’arrangeur chef de file de la dette senior, a facilité les discussions avec Oragroup et continuera de jouer un rôle crucial en levant de la dette à long-terme pour le projet.

Continue Reading
7 Comments

7 Comments

  1. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 10, 2021 at 12:10

    It’s great that you are getting thoughts from this
    post as well as from our discussion made at this time.

    0mniartist asmr

  2. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 3:41

    Pretty section of content. I just stumbled upon your blog and in accession capital to assert that I get in fact enjoyed account your blog posts.
    Any way I will be subscribing to your feeds and even I achievement you access consistently quickly.
    asmr 0mniartist

  3. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 11, 2021 at 7:22

    Excellent blog post. I definitely love this website.

    Keep writing! 0mniartist asmr

  4. 0mniartist

    avril 11, 2021 at 7:34

    These are really wonderful ideas in about blogging.
    You have touched some nice factors here. Any way keep up wrinting.
    asmr 0mniartist

  5. 0mniartist

    avril 12, 2021 at 11:41

    This post offers clear idea for the new viewers
    of blogging, that in fact how to do blogging.

    0mniartist asmr

  6. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 13, 2021 at 12:01

    I have been surfing on-line greater than three hours as of late,
    yet I by no means discovered any interesting article like yours.
    It’s lovely worth sufficient for me. Personally, if all webmasters and bloggers made good content as you
    probably did, the net might be a lot more useful than ever before.
    0mniartist asmr

  7. asmr https://0mniartist.tumblr.com

    avril 14, 2021 at 1:40

    I’ve been exploring for a little for any high quality articles
    or blog posts in this kind of space . Exploring in Yahoo I finally stumbled upon this site.

    Reading this information So i am happy to convey that I’ve a very excellent uncanny feeling
    I came upon exactly what I needed. I so much without a doubt
    will make certain to don?t disregard this website and give it a glance regularly.
    0mniartist asmr

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Ghana : la mine d’or Asanko livre environ 60 000 onces en 2021

Published

on

Au Ghana, la mine d’or Asanko a produit 59 999 onces au cours des trois premiers mois de l’année 2021. C’est ce qui ressort du bilan trimestriel provisoire publié le 13 avril par la compagnie minière Galiano Gold, opératrice du projet et détentrice de 50 % d’intérêts dans la coentreprise avec le géant sud-africain Gold Fields.

Cette performance représente néanmoins une baisse d’environ 10 % en glissement annuel soit 66 333 onces au premier trimestre 2020. La compagnie a généré 110 millions de dollars de revenus avec la vente de 62 925 onces au prix moyen de 1 757 dollars l’once.

« La mine d’or d’Asanko a enregistré un nouveau trimestre solide et, grâce à la solidité continue du prix de l’or, nous avons été en mesure de distribuer 10 millions de dollars aux partenaires de la coentreprise, ce qui a permis au bilan de Galiano d’afficher environ 65 millions de dollars de liquidités et de créances au 31 mars et aucune dette », a commenté Greg McCunn, PDG de la compagnie.

Galiano Gold table sur une production de 225 000 à 245 000 onces d’or en 2021.

Continue Reading

Economie

Santé Publique : l’Union Africaine veut créer cinq pôles de fabrication de vaccins sur le continent

Published

on

L’Union africaine (UA) a annoncé mardi 13 avril le lancement d’un partenariat pour la fabrication de vaccins africains (PAVM) avec pour objectif de créer cinq pôles de recherche et de fabrication de vaccins sur le continent.

Ce projet a été scellé par la signature d’accords avec la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi) -qui co-pilote déjà le programme Covax avec l’Alliance du Vaccin (Gavi) et l’OMS- ainsi qu’avec la banque panafricaine Afreximbank (Africa Export-Import Bank) et l’Africa Finance Corporation, une institution financière panafricaine.

Ces cinq pôles de recherche et de fabrication de vaccins seront développés dans les «dix à quinze prochaines années», dans chacune des cinq grandes régions du continent (Afrique du Nord, Afrique occidentale, Afrique centrale, Afrique australe, Afrique de l’Est), a détaillé John Nkengasong, le directeur du Centre de contrôle et de prévention des maladies en Afrique (Africa CDC), qui dépend de l’UA. L’objectif est de fabriquer localement, d’ici 20 ans, 60% des vaccins utilisés sur le continent, contre 1% actuellement.

«Nous avons conscience qu’il s’agit d’un vrai défi», a souligné M. Nkengasong, en clôture de deux jours de sommet virtuel sur ce thème. Mais «si l’Afrique ne prévoit pas aujourd’hui de répondre à ses besoins en matière de sécurité vaccinale, alors nous nous préparons définitivement à l’échec», a-t-il ajouté. Il a souligné l’importance «de faire un bond en avant en s’appuyant sur la technologie de l’ARN messager», et évoqué l’intérêt du Sénégal, de l’Afrique du Sud et du Rwanda de s’engager dans cette voie.

Le directeur de Cepi, Richard Hatchett, s’est félicité de participer à «renforcer la capacité de l’Afrique à prévenir, détecter et répondre aux menaces infectieuses émergentes et réémergentes». «Il faudra des ressources financières suffisantes, des législations harmonisées en Afrique et des incitatifs», a déclaré le président en exercice de l’Union africaine, Félix Tshisekedi, en appelant «solennellement la diaspora africaine à travers le monde pour aider aux renforcements des capacités de fabrication de médicaments et de vaccins en Afrique».

Continue Reading

Economie

Sénégal-Agriculture : Un aménagement hydro-agricole de 2.500 hectares bientôt opérationnel dans la zone nord

Published

on

Un aménagement hydro-agricole de 2.500 hectares réalisé dans la zone de couverture du Projet de développement inclusif et durable de l’agrobusiness au Sénégal (PDIDAS) sera bientôt opérationnel dans la zone nord du pays. Une assurance de la coordonnatrice dudit projet, Ndèye Coura Mbaye Diop.


Sur une superficie globale de 2.500 ha aménagés pour les communautés. Les zones concernés sont Mbaan, Nguith, Keur Momar Sarr, Diama, Gandon et Fass Ngom clarifie la directrice de PDIDAS. Elle était en visite de chantier.

 Ce projet financé pour un montant de 19 milliards de francs CFA prévoit aussi la mise en place d’un magasin de stockage des produits maraîchers, des bureaux modernes et la clôture du site.  

 Le projet devrait avoir un impact économique réel dans toutes les communes concernées, en contribuant notamment à l’emploi des jeunes et au renforcement de capacités, selon ses promoteurs.

Continue Reading

Tendance