Connect with us
pub

Economie

Sénégal-Tourisme : Promotion de la destination Sénégal, ASPT et SAPCO signent un accord de partenariat

Published

on

Le directeur général de l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT), Papa Mahawa Diouf, et celui de la Société nationale d’aménagement et de promotion des zones et côtes touristiques du Sénégal (SAPCO), Aliou Sow, ont signé vendredi une convention de partenariat.

 Ce partenariat est établi dans le but de favoriser une meilleure synergie dans la promotion du tourisme au Sénégal. Aliou Sow, le directeur général de la SAPCO, souligne que cette démarche illustre la volonté manifestedes deux structures de travailler en synergie pour une meilleure attractivité et compétitivité de la destination Sénégal. 

Pour la mise en oeuvre et conformément aux politiques publiques définissant la stratégie de développement du tourisme au Sénégal, une meilleure visibilité de notre destination passe par la mise en place d’une stratégie intégrée et adaptée de promotion des investissements et des produits touristiques’’, a-t-il expliqué. 

M. Sow a rappelé que l’objectif du Plan Sénégal émergent (PSE) en matière de tourisme est d’atteindre trois millions de touristes par an. Selon le directeur général de la SAPCO, cela nécessite une mise en cohérence des programmes et projets. 

Il relève que la pandémie de Covid-19 n’a pas encore fini de frapper de plein fouet l’industrie touristique, avec des conséquences néfastes affectant les habitudes de vie, les économies à tous les niveaux.

 Pour sa part, Papa Mahawa Diouf souligne que la signature de cette convention de partenariat offre à la destination Sénégal la promesse d’une prise en charge structurée, concertée et cohérente, afin qu’elle devienne une adresse touristique attractive et compétitive. 

Depuis 2020, à l’ASPT, nous déployons des stratégies de résilience et de relance, d’abord aux côtés des acteurs du tourisme, en les aidant à s’adapter aux nouvelles tendances de la demande et de l’offre. Nous avons aussi mené des programmes de formation à la sécurité sanitaire pour des hôteliers, guides, artisans et agences de voyage a-t-il dit. M. Diouf et ses collaborateurs comptent aussi consolider cette démarche en mettant en place, dans les prochaines semaines, une plateforme d’e-learning dédiée à la formation aux gestes barrières pour une trentaine de métiers de la chaîne de valeur touristique. 

Toujours aux côtés du secteur privé, nous avons monté l’initiative ‘Taamu Sénégal’. Nous avons ainsi fait appel au patriotisme touristique des Sénégalais à travers des actions de mise en relation entre l’offre et la demande a ajouté le directeur général de l’ASPT, précisant qu’une plateforme dédiée est en ligne depuis juin 2020. 

Cette plateforme est renforcée par des campagnes intensives de promotion du tourisme, a-t-il signalé. 

La relance du tourisme, c’est aussi la diversification des clientèles touristiques. Nous entretenons certes les relations avec nos clientèles traditionnelles, mais nous avons engagé la prospection de nouveaux marchés, notamment en Afrique, et le développement de nouvelles niches à fort potentiel de croissance’’, a ajouté M. Diouf. 

Pour lui, le digital, bras armé de l’ASPT, est au cœur de toutes les stratégies de cette structure de l’Etat qui a pris le pari de ‘’miser fortement’’ sur cet élément pour renforcer la visibilité et l’attractivité de la destination Sénégal.

 D’ailleurs, l’ASPT va bientôt disposer d’un plan stratégique quinquennal qui, arrimé au plan stratégique de développement du tourisme et des transports aériens, ouvrira une voie nouvelle dans la promotion touristique de la destination Sénégal.

Source aps

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Cotation : Point de la situation boursière

Published

on

Article réservé aux abonnés de SEN ACTU ECO. CLIQUEZ ICI pour l’abonnement.

Continue Reading

Economie

Usa-Tech : Apple annonce un chiffre d’affaires record

Published

on

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires record de 81,4 milliards de dollars sur ce trimestre (contre 73,3 milliards attendus) en hausse de 36 % par rapport à l’année dernière sur la même période.
Les ventes d’iPhone bondissent de 50% à 39,6 milliards.

Le géant de Cupertino affiche un profit par titre de 1,30 dollar qui explose largement le consensus établi à 1,01 dollar.

« Nous avons généré des flux de trésorerie d’exploitation de 21 milliards de dollars et avons continué de faire d’importants investissements dans l’ensemble de nos activités pour soutenir nos plans de croissance à long terme «  a déclaré Tim Cook, DG d’Apple.

Continue Reading

Economie

Maroc : Le taux de croissance pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021

Published

on

Le taux de croissance de l’économie marocaine pourrait se situer entre 5,5% et 5,8% en 2021, a souligné mardi le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun.

Cette croissance est portée par les performances d’une campagne agricole exceptionnelle et de la poursuite de la maîtrise du taux d’inflation, qui ne dépassera pas 1%, l’évolution de l’économie nationale demeure positive, a expliqué le ministre, qui présentait les grandes lignes de la loi de finances 2022.

Revenant sur la mise en œuvre de la loi de Finances à fin juin 2021, M. Benchaâboun a affirmé que les recettes ont enregistré une amélioration de 10,8 milliards de dirhams (1 dollar = 8,9 DH) par rapport au premier semestre de 2020.

Ce résultat est dû à une augmentation des recettes fiscales de 8,3 milliards de dirhams et des revenus non fiscaux de 1,5 milliard dirhams, a-t-il révélé. Les dépenses courantes quant à elle ont augmenté d’environ 6,6 milliards de dirhams, et les émissions pour dépenses d’investissement se sont stabilisées à 31,8 milliards de dirhams, indique par ailleurs un communiqué publié à l’issue de la réunion du Conseil. 

Continue Reading

Tendance