Connect with us
pub

santé et bien-être

Eau citronnée, boisson aux multiples vertues

Published

on

N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace.Emerson

L’eau citronnée est une boisson naturelle qu’énormément de personnes consomment à travers le monde. Elle permet de profiter des différents bienfaits de l’agrume tout au long de la journée, notamment durant des cures. Cette boisson présente donc certains intérêts à être consommée de manière régulière ou plus ponctuelle. Néanmoins, quelques mises en garde sont à respecter pour profiter d’une consommation optimale de la boisson.

Composition du citron

L’eau citronnée profite des bienfaits du citron, un agrume puissant et bienfaisant. Ce dernier se distingue notamment par la présence de vitamine C dans sa composition, comme pour tous les agrumes. Le citron contient donc d’importantes quantités de vitamine C, ce qui lui confère plusieurs avantages. Par ailleurs, il renferme aussi de l’acide folique, plus connu sous le nom de vitamine B9. On y trouve aussi quelques traces de vitamines B5 et de plusieurs autres encore.

Le citron contient différents sels minéraux et oligo-éléments. Il s’agit notamment du calcium, du magnésium, du potassium, du phosphore, ainsi que du manganèse, du fer et du cuivre. Des polyphénols entrent d’ailleurs dans sa composition, dont des flavonoïdes qui sont des antioxydants.

Protection du système cardiovasculaire

Le citron est un fruit hors du commun, qui se distingue par son goût acide et sa belle couleur jaune. Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’il agit en faveur de notre santé cardiovasculaire. Le citron contient de la vitamine C et des antioxydants, qui sont très bénéfiques pour notre santé cardiaque. Ensemble, ces éléments contribuent à maintenir l’élasticité des parois de notre système sanguin. Ces actions luttent contre l’apparition du cholestérol, des hémorroïdes, des varices, de l’hypertension artérielle et de l’artériosclérose.

Certaines études ont permis de démontrer que des apports réguliers en flavonoïdes issus d’agrumes (et donc, du citron) étaient directement liés à une diminution des risques de développement de maladies cardiovasculaires. Ainsi, les antioxydants permettent de prévenir l’oxydation du mauvais cholestérol, de réduire l’agrégation des plaquettes sanguines et d’améliorer la vasodilatation coronarienne.

Une boisson antioxydante par excellence

L’une des principales actions de l’eau citronnée consiste à nous faire profiter des antioxydants qu’elle contient. Consommer de cette eau de manière régulière permet de lutter activement contre les effets des radicaux libres sur l’organisme. Ces derniers participent au vieillissement accéléré de nos cellules, et à leur dégradation. Le stress, l’alcool, le tabac, une mauvaise alimentation… Tous ces éléments sont à l’origine de leur développement dans notre corps.

En luttant contre les radicaux libres, l’eau citronnée permet à notre métabolisme de fonctionner à son niveau optimal. Le système immunitaire peut aussi remplir pleinement ses fonctions, ce qui nous permet de profiter d’une santé renforcée et d’une grande vitalité. La vitamine C est un partenaire de forme.

Prévenir et ralentir le cancer

Au fil des années, différentes études ont permis de mettre en lumière l’action du citron dans la prévention de plusieurs types de cancers. On peut citer le cancer de l’estomac, de l’œsophage, du côlon, du pharynx et de la bouche, notamment. Consommer régulièrement des agrumes permet de réduire les risques de développer un cancer lié à la partie supérieure du système respiratoire et à l’ensemble du tube digestif.

Perdre du poids et éliminer la graisse

Le citron est connu pour ses vertus, si bien qu’il intègre de nombreux programmes de remise en forme, de rééquilibrage alimentaire et de minceur. Il est doté de différentes capacités intéressantes pour nous aider à perdre du poids. L’eau citronnée peut favoriser la dissolution de la graisse et stimuler notre métabolisme. Ainsi, il permet au corps de consommer plus de calories pour fonctionner, et donc de brûler plus de graisse au fil du temps. Ainsi, le citron favorise la perte de poids.

Le citron influe aussi sur la rétention d’eau, et permet ainsi de soulager l’organisme. L’eau de citron est aussi très pauvre en calories, ce qui en fait une alternative de choix aux boissons industrielles, très sucrées et caloriques. Le citron contient de la caféine et de la pectine : il est donc rassasiant. En effet, consommer de l’eau citronnée permet de favoriser la sensation de satiété et de réguler notre appétit. On peut donc en consommer avant les repas pour garder le contrôle sur le contenu de l’assiette, et les quantités consommées.

Renfort du système immunitaire

Comme nous l’avons déjà évoqué, l’eau citronnée (et le citron, plus spécifiquement) contient de la vitamine C et de la vitamine B9. Ces nutriments sont essentiels au bon fonctionnement de notre système immunitaire, et donc de l’ensemble de nos défenses naturelles. Le citron est particulièrement concentré en vitamine C, ce qui le rend intéressant à consommer tout au long de l’année, notamment à l’approche de l’hiver.

Par ailleurs, la vitamine C permet de lutter contre la fatigue et la perte de moral . On peut donc consommer de l’eau citronnée de manière régulière ou durant des cures de quelques semaines pour profiter de ses bienfaits.

Contre-indications

Les personnes qui souffrent de hernie hiatale, d’œsophagite peptique ou de reflux gastro-œsophagien devront éviter de consommer du citron sous toutes ses formes. Et donc aussi de l’eau citronnée. L’aliment peut effectivement provoquer des brûlures épigastriques et une irritation de la muqueuse de l’œsophage. Par ailleurs, les personnes qui souffrent d’ulcère de l’estomac devront aussi éviter cette boisson. Dans ce cadre, cette dernière provoque des irritations. Enfin, l’eau citronnée n’est pas conseillée en cas de calcul biliaire.

Précautions à prendre

Le citron influe sur les médicaments antiacides. Différents agrumes peuvent ainsi augmenter l’absorption de l’aluminium contenu dans ce type de médicament. En cas de doute, il est préférable de ne pas consommer d’eau citronnée dans le cadre de ce traitement, ou d’espacer de trois heures la prise des médicaments et celle d’eau citronnée ou de jus de citron. On peut aussi se référer à l’avis de son médecin traitant.

Pour consommer votre eau citronnée (et notamment le matin au réveil), préférez mélanger votre jus de citron à de l’eau tiède. En effet, une boisson trop froide agresse l’estomac. Après avoir extrait le jus de votre citron (ou après avoir découpé ce dernier), n’attendez pas trop avant de le consommer : la vitamine C s’oxyde à l’air libre.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

santé et bien-être

Comment avoir de beaux cils et longs sans faire de pose

Published

on

Le Messager d’Allah ﷺ‬ a dit : « La prudence provient d’Allah et la précipitation provient du diable. » 

Les cils permettent de protéger nos yeux contre la pollution et les agressions extérieures : avoir des longs cils en bonne santé est important pour nos yeux, mais aussi pour la beauté de notre regard ! Vous avez des cils courts ou vous venez de retirer des extensions de cils ? Il existe plusieurs solutions naturelles pour les faire repousser ! Découvrez 5 astuces maison pour faire pousser vos cils !

Appliquez de l’huile de ricin

L’huile de ricin est réputée pour favoriser la croissance des cheveux et des cils. Cette huile est composée d’acides gras insaturés qui permettent de nourrir les cils !

Appliquez-en délicatement sur vos cils à l’aide d’un coton-tige avant de vous coucher. Laissez agir toute la nuit et rincez le matin.

L’huile de ricin nourrira vos cils et les aidera à pousser plus rapidement.

Droit dans ses bottes est en collaboration avec la maison de couture Stylée
+ 221 78 496 34 37

Utilisez de la vaseline

La vaseline peut aider à nourrir et à hydrater les cils, ainsi qu’à contribuer à leur croissance. La vaseline va maintenir l’hydratation des cils les empêchant de se dessécher et de se casser.

Elle va également former une barrière protectrice autour des cils pour les protéger des agressions extérieures ! Il est important de se démaquiller avant de mettre de la vaseline sur vos cils !

Appliquez de l’huile d’olive

L’huile d’olive est souvent utilisée dans les soins capillaires et de la peau en raison de ses propriétés nourrissantes et hydratantes.

L’huile d’olive va accélérer la croissance des cils et augmenter leur volume ! Pour l’appliquer, rien de plus simple : utilisez un coton tige ou une brosse à cils nettoyée !

Utilisez un sérum spécial

Si vous avez des courts cils, un sérum « pousse cils » est peut-être LA solution pour vous ! C’est un produit que l’on retrouve en pharmacie.

Ce sérum « pousse cils » active les kératinocytes (cellules composantes les cils), ce qui fait pousser les cils davantage !

Continue Reading

santé et bien-être

Quand et comment utiliser une crème solaire ?

Published

on

N’allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n’y a pas de chemin et laissez une trace.Emerson

Pour une efficacité optimale, une protection solaire doit être appliquée régulièrement et uniformément. Quand mettre de la crème solaire ? Comment appliquer une crème solaire pour le visage ? Le point sur les bons réflexes à adopter.

QUEL RÔLE JOUE L’APPLICATION DE LA CRÈME SOLAIRE DANS SON EFFICACITÉ ?

Afin d’obtenir la protection promise, la crème solaire doit s’appliquer en couche épaisse, uniforme, sans frottements et sur peau sèche. Dans la réalité, la majorité d’entre nous applique son écran solaire en couche fine, avant d’alterner baignade, séchage et habillage. Résultat ? La couche protectrice filtre moins, et moins longtemps. Savoir quand et comment mettre de la crème solaire permet d’optimiser son efficacité et de la maintenir sur la durée, afin de protéger au mieux la peau des ultraviolets.

QUAND METTRE DE LA CRÈME SOLAIRE ?

Auparavant, il était recommandé d’appliquer la protection solaire vingt voire trente minutes avant l’exposition au soleil. Aujourd’hui, la majorité des crèmes solaires ont un effet immédiat. Ce qui est extrêmement important en revanche, c’est de renouveler l’application toutes les deux heures au minimum, voire plus : ce, quelle que soit l’intensité de l’ensoleillement, en ville comme à la plage, été comme hiver, en adaptant l’Indice de Protection de la crème solaire à votre type de peau et à l’indice UV en cours dans votre région.

Le bon réflexe ? Appliquez une crème solaire au quotidien, en complément de votre crème hydratante ou sous la forme d’une crème de jour intégrant une protection solaire. En cas d’exposition prolongée (ou en cas d’indice UV très fort : voir ci-dessous), remplacez-la par l’application d’une crème solaire à l’indice de protection plus élevé.

FAUT-IL APPLIQUER LA CRÈME SOLAIRE AVANT OU APRÈS LA CRÈME DE JOUR ?

Vous avez choisi de compléter votre soin habituel par une protection solaire ? Appliquez la crème solaire après la crème de jour, en finition ou sous le maquillage. Il existe également des protections solaires teintées et des fonds de teint intégrant une protection solaire.

QUAND APPLIQUER DE LA CRÈME SOLAIRE PLUS FRÉQUEMMENT ?

Certains facteurs de risque imposent de respecter scrupuleusement les délais, voire de les raccourcir. Attention, quoi qu’il arrive, la crème solaire ne doit jamais remplacer les règles de prudence : évitez autant que possible l’exposition prolongée, en particulier entre midi et seize heures, et portez des vêtements protecteurs si les conditions météo l’exigent. Pensez également à réappliquer la crème après vous être baigné et essuyé même si la protection solaire est waterproof.

  • Le phototype désigne la classification des différents types de peau. Il prend en compte la couleur des cheveux, la teinte de peau et la fréquence des coups de soleil. Le phototype 0 concerne les personnes albinos, le phototype 6, celles à la peau noire. Plus le phototype est bas, plus l’indice de protection de la crème solaire doit être élevé et plus elle doit être appliquée régulièrement, quel que soit le délai d’exposition.
  • L’indice UV indique l’intensité des rayonnements auxquels la peau est exposée. Plus il est élevé, plus le risque de brûlure est grand. L’indice UV est plus élevé en été, lorsque le soleil est au zénith, en montagne ou au bord de l’eau. Il dépend également de la latitude, les rayonnements étant plus intenses à proximité de l’équateur. Si vous partez en vacances dans le sud de l’Europe, il vous faudra normalement faire preuve de plus de prudence que dans le nord ! Mais méfiez-vous tout de même du soleil voilé et du vent qui atténue la sensation de chaleur.
  • Les circonstances peuvent également nécessiter d’augmenter le rythme d’application de la crème solaire. L’eau élimine progressivement la couche protectrice, d’autant plus avec un séchage par frottement. À la mer, à la piscine ou en cas de transpiration importante, mieux vaut renouveler l’application plus souvent ou après chaque baignade, une fois la peau sèche. Une crème solaire hydrorésistante offre une meilleure résistance aux effets de l’eau, mais ne dispense pas d’applications régulières pour autant.

COMMENT METTRE DE LA CRÈME SOLAIRE SUR LE CORPS ?

Lors de l’application de la crème solaire, l’erreur la plus commune tient à la quantité utilisée, généralement insuffisante. La bonne moyenne pour une protection optimale ? Environ une poignée complète pour un corps entier. Étalez la crème en mouvements circulaires sur toute la peau exposée, en couche épaisse, jusqu’à ce qu’elle pénètre l’épiderme. Gare aux zones fréquemment oubliées, comme les oreilles, les creux des genoux ou des coudes, les aisselles, le dessus des mains et des pieds… Quant au dos, faites appel à un tiers pour assurer une application homogène, en posant la crème le long de la colonne vertébrale avant de l’étirer vers les flancs.

FAUT-IL METTRE DE LA CRÈME SOLAIRE SOUS LES VÊTEMENTS ?

Dans certains cas, oui ! Les vêtements ne protègent pas automatiquement des coups de soleil, les textiles fins ou clairs n’offrant qu’une légère protection. Un tee-shirt blanc offrirait ainsi un indice de protection égal à 7, très insuffisant en cas d’indice UV élevé. En plein été, avec une peau pâle ou en vacances au soleil, envisagez d’appliquer de la crème solaire sur tout le corps avant l’habillage.

N’oubliez pas de couvrir votre tête avec un chapeau, une casquette ou un foulard et protégez vos yeux avec des lunettes de soleil de bonne qualité.

COMMENT APPLIQUER UNE CRÈME SOLAIRE SUR LE VISAGE ?

Quand vous appliquez une crème solaire pour le visage, comptez une demi-cuillère à café de produit, environ. Déposez une pointe de crème sur chaque relief : front, nez, menton et joues, puis étalez-la en mouvements circulaires, de la même façon qu’avec une crème de jour. Pensez à l’étirer sur chaque zone de peau exposée, jusqu’à la racine des cheveux, dans les plis du cou, les ailes du nez ou derrière les oreilles. Privilégiez également une crème solaire spéciale visage à fort indice de protection, même si vous utilisez un indice plus faible pour le reste du corps : la peau du visage est particulièrement exposée, et d’autant plus sensible au vieillissement cutané prématuré provoqué par les UV.

Continue Reading

santé et bien-être

Togo : Le taux de prévalence du VIH/SIDA est tombé à 1,7% en 2022

Published

on

“La politique est le premier des arts et le dernier des métiers.”Voltaire

Au Togo, la prévalence du VIH est estimée à 1,7% en 2022, traduisant une baisse soutenue au cours de la dernière décennie. En effet, sur la période de 2010 à 2022, les nouvelles infections ont diminué de 65%. Sur le même trend, les décès liés au virus ont connu une réduction de 64%.

L’information provient du rapport des activités de riposte contre le VIH/Sida réalisées au Togo l’année dernière, présenté cette semaine devant différents acteurs de la lutte, notamment le Conseil National de Lutte contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (CNLS/IST).

En 2022, les services de prévention ont permis de dépister plus de 57 000 personnes, de distribuer 18 millions de préservatifs et d’atteindre toutes les populations cibles de la riposte nationale, mais à des niveaux variables.

La même année, le nombre de personnes vivant avec le VIH (PVVIH) bénéficiant d’antirétroviraux (ARV) s’est établi en hausse à 86 679, marquant un taux de couverture thérapeutique de 81% avec un bon accès aux soins, selon la même source.

Notons également que 75% des PVVIH sous traitement ont pu tester leur charge virale, et parmi elles, 90% ont une charge virale supprimée. Les performances en matière de prise en charge de la co-infection Tuberculose/VIH sont bonnes, avec plus de 99% des tuberculeux dépistés et mis sous traitement. Cela a permis de stabiliser le taux de décès autour de 15% au cours des 5 dernières années.

Selon le coordonnateur du CNLS/IST, Pr Palokinam Vincent Pitché, les acquis de la lutte au Togo ne cachent pas les nombreuses faiblesses et les goulots d’étranglement qui, selon lui, entravent la performance globale de la réponse nationale.

L’expert souligne que le dépistage des PVVIH reste un véritable défi, le taux de couverture étant actuellement à 81%, alors que le pays s’est fixé pour objectif d’atteindre la barre des 95%.

Continue Reading

Tendance