Connect with us
pub

Non catégorisé

Sénégal-Hydraulique : Inauguration de la 3 éme usine de traitement d’eau de Keur Momar Sarr samedi

Published

on

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé l’inauguration ce samedi 10 juillet de la troisième usine de traitement d’eau de Keur Momar Sarr (KMS3), considérée comme le plus grand ouvrage hydraulique de l’histoire du Sénégal.

Il a signalé que « les premiers 100000 m3 sont dans le réseau et livrés aux consommateurs qui, depuis le 2 mai, ressentent une nette amélioration de la disponibilité de l’eau ».

Il assure que « le gouvernement s’est résolument engagé à terminer les travaux permettant d’injecter les deuxièmes 100000 m3 de KMS3 et la construction de l’usine de dessalement qui apportera 50000 m3 dans sa première phase ».
 

 Selon le président Sall, cet ouvrage de grande envergure, doté d’une conduite d’eau de 216 km et d’une capacité de 100 000 m3 par jour, pour sa première phase, sur 200 000 m3 au total, va contribuer à améliorer de façon substantielle la fourniture en eau pour Dakar, Thiès et d’autres localités.

KMS3, qui a nécessité un financement de 274 milliards de francs CFA, permettra d’augmenter de 50% la production en eau de la région de Dakar.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Finance: BGFIBank Europe obtient l’extension de son agrément bancaire

Published

on

Créée en 2009, avec une première extension de son agrément en 2015 ayant permis à la filiale du Groupe BGFIBank de collecter des dépôts à vue et à terme auprès d’une clientèle d’entreprises, BGFIBank Europe est désormais autorisée à collecter des fonds du public, conformément à l’article 18 de l’arrêté du 4 décembre 2017, par le Collège de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR).

La décision de l’ACPR vient saluer la robustesse du contrôle interne et les bonnes performances de la filiale depuis plusieurs années. Cette extension constitue une étape-clé dans le développement à l’international du Groupe BGFIBank et s’inscrit dans le cadre du nouveau Projet d’entreprise « Dynamique 2025 ».

« Cet agrément témoigne de la dynamique engagée dans le pilotage et la supervision de notre Groupe, tant sur les enjeux de bonne gouvernance que de respect des standards internationaux les plus exigeants » s’est félicité Henri-Claude OYIMA, Président Directeur Général du Groupe BGFIBank.

« Avec cette extension d’agrément, BGFIBank renforce son rôle de hub à l’international du Groupe BGFIBank et sa capacité d’accompagnement et de financement des projets à forte valeur ajoutée pour le continent africain » a déclaré Francesco DE MUSSO, Administrateur Directeur Général de BGFIBank Europe.

Continue Reading

Non catégorisé

Sénégal : une croissance de 8,6 % attendue sur la période 2022-2024 selon la DPBEP

Published

on

Le Sénégal devrait enregistrer une croissance de 8,6 % sur la période 2022-2024 avec un pic de 11,3 % en 2023, indique le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP) 2022-2024 rendu public, jeudi soir….Cet article est réservé aux abonnés. Cliquez ici SEN ACTU ECO – Droit dans ses bottes pour l’abonnement.

Continue Reading

Economie

Hydrocarbures : le pétrole à de nouveaux records avant les stocks américains

Published

on

Les cours du pétrole ont touché de nouveaux plus hauts jeudi en cours de séance asiatique avant de revenir proche de l’équilibre, les investisseurs semblant satisfaits de la décision de l’Opep+ mardi et attendant une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis.


Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent à la clôture de la veille. A New York, le baril de WTI pour le mois de juillet grappillait 0,01% à 68,84 dollars.

Le WTI qui touchait quelques minutes plus tard un maximum depuis le 22 mai 2019, à 71,99 dollars.

Les cours, résolument en hausse depuis le début de la semaine, sont encouragés par « l’amélioration des perspectives de la demande » de brut mais aussi par « la patience (de l’OPEP) quant à l’augmentation de la production » analyse Edward Moya, de Oanda.

Ainsi les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et leurs dix alliés, unis depuis fin 2016 par l’accord OPEP+, ont décidé mardi de se conformer à leur politique d’augmentation progressive de la production de pétrole, une approche prudente et pour l’instant limitée jusqu’à juillet.

Le marché attend par ailleurs jeudi, un jour plus tard qu’à l’accoutumée en raison d’un lundi férié aux États-Unis, les données hebdomadaires sur les stocks de pétrole brut aux États-Unis, publiées par l’Agence américaine d’information sur l’Energie (EIA).

Mercredi, la fédération qui regroupe les professionnels du secteur pétrolier aux États-Unis, l’American Petroleum Institute (API), aux estimations jugées moins fiables, a indiqué que ceux-ci avaient baissé de 5,36 millions de barils dans le pays la semaine passée.

Continue Reading

Tendance