Connect with us
pub

Economie

Variante du Covid-19 : les pays qui suspendent les arrivées depuis le Royaume-Uni

Published

on

De plus en plus de pays dans le monde suspendent les arrivées de voyageurs en provenance du Royaume-Uni et parfois même d’autres pays où la nouvelle souche du coronavirus a été détectée. 

La liste des pays décidant de suspendre les arrivées de voyageurs en provenance du Royaume-Uni ne cesse de s’allonger après la découverte d’une nouvelle variante du coronavirus sur le territoire britannique. Les restrictions s’étendent parfois à d’autres pays où la nouvelle souche a été détectée, comme l’Afrique du sud et le Danemark.

La France a suspendu depuis dimanche minuit et pour 48 heures tous les déplacements de personnes en provenance du sol britannique, «y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire». Seul le fret non accompagné reste autorisé.

Allemagne

L’Allemagne a suspendu depuis dimanche minuit toutes les liaisons aériennes de passagers en provenance de Grande-Bretagne et d’Afrique du sud, dans un premier temps jusqu’au 31 décembre.

Sont par ailleurs restreintes toutes les entrées sur le territoire allemand de citoyens britanniques et sud-africains par voie maritime, ferroviaire ou routière.

Italie

L’Italie, qui a détecté dimanche un premier cas de contamination par la nouvelle souche du coronavirus sur un patient rentré depuis peu de Grande-Bretagne, a décidé de suspendre les vols en provenance du Royaume-Uni.

L’entrée en Italie est interdite aux personnes ayant séjourné en Grande-Bretagne au cours des 14 derniers jours. Toute personne se trouvant déjà en Italie en provenance de ce territoire est tenue d’effectuer un test.

Espagne et Portugal

Les gouvernements espagnol et portugais ont décidé, de façon concertée, de suspendre à partir de mardi les vols en provenance du Royaume-Uni.

Irlande

L’Irlande a suspendu depuis dimanche minuit les liaisons aériennes en provenance de Grande-Bretagne, pour «au moins» 48 heures.

Pays-Bas

Tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni sont suspendus depuis dimanche, jusqu’au 1er janvier. Idem par mer pour les ferries de passagers.

Belgique

La Belgique a suspendu depuis dimanche minuit les liaisons aériennes et le trafic ferroviaire (dont le train Eurostar) en provenance du Royaume-Uni, pour au moins 24 heures.

Scandinavie

La Norvège et le Danemark ont suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni à compter de lundi et pour 48 heures.

Le Danemark a lui-même détecté neuf cas de la souche britannique sur son sol.

La Suède a annoncé dès dimanche qu’elle allait également suspendre les vols depuis le Royaume-Uni. Elle a également fermé lundi sa frontière avec le Danemark.

La Finlande a suspendu les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni pour deux semaines.

Ailleurs en Europe

La Suisse a interrompu ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni et l’Afrique du sud depuis dimanche minuit, jusqu’à nouvel ordre. Toute personne venue de ces deux pays depuis le 14 décembre sera soumise à une quarantaine obligatoire de 10 jours.

L’Autriche a également coupé l’ensemble de ses liaisons aériennes, au moins jusqu’au 1er janvier, la Poste autrichienne annonçant par ailleurs ne plus accepter de courrier et colis à destination du Royaume-Uni, faute de liaisons fret.

Estonie, Lettonie et Lituanie ont suspendu leurs vols en provenance du Royaume-Uni.

La Bulgarie a interrompu toutes ses liaisons aériennes avec la Grande-Bretagne jusqu’au 31 janvier, la Roumanie a fait de même pour deux semaines à partir de lundi après-midi et dès lundi soir en ce qui concerne la Hongrie.

La Croatie a suspendu les liaisons aériennes de passagers en provenance du Royaume-Uni pour 48 heures.

La Macédoine et l’Albanie ont suspendu tous les vols en provenance du Royaume-Uni et imposent un isolement de 14 jours pour toutes les personnes y ayant séjourné.

La République tchèque a interrompu lundi midi les vols en provenance du Royaume-Uni, la Pologne fait de même à partir de minuit.

Russie

La Russie suspend pour une semaine ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, à compter de mardi minuit.

Canada

Le Canada a décidé de suspendre pour 72 heures les vols de passagers en provenance de Grande-Bretagne.

Asie

Hong Kong a annoncé lundi la suspension de ses vols de passagers en provenance de Grande-Bretagne, à compter de minuit.

Toute personne arrivant dans l’ex-colonie britannique alors qu’elle a séjourné au Royaume-Uni dans les 14 jours qui ont précédé devra observer une quarantaine plus longue que celle actuellement prévue.

L’Inde doit, elle, suspendre tous les vols en provenance de Grande-Bretagne jusqu’au 31 décembre.

Moyen-Orient

La Turquie a suspendu les liaisons aériennes en provenance de Grande-Bretagne, du Danemark, des Pays-Bas et d’Afrique du sud.

L’Iran a interrompu ses vols en provenance de Grande-Bretagne pour deux semaines. La Jordanie a pris la même décision.

Israël a décidé dimanche d’interdire l’entrée sur son sol aux ressortissants étrangers en provenance du Royaume-Uni, du Danemark et d’Afrique du Sud. Les autorités israéliennes ont également annoncé des règles strictes pour les Israéliens qui rentrent de ces pays, affirmant qu’ils seraient confinés dans des hôtels gérés par l’armée et servant de centres de quarantaine.

L’Arabie saoudite a suspendu dimanche les vols internationaux et l’accès par les passages terrestres et par ses ports à son territoire pour au moins une semaine, avec une prolongation possible d’une semaine supplémentaire. Tous les passagers arrivés à compter du 8 décembre d’Europe ou de toute autre région du monde où la nouvelle variante du virus a été signalée devront s’isoler pendant deux semaines.

Le sultanat d’Oman a décidé de fermer toutes ses frontières aux déplacements des personnes pour une semaine à partir de mardi.

Le Koweït a ajouté le Royaume-Uni à sa liste de pays «à haut risque» et interdit les vols.

Le Liban ne suspend en revanche pas les liaisons, imposant en revanche un test PCR à toute personne arrivant du Royaume-Uni et une mise en quarantaine en cas de test positif dans des centres prévus à cet effet.

Maghreb

Le Maroc a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni depuis dimanche.

La Tunisie suspend à partir de lundi et «jusqu’à nouvel ordre» tous les vols à l’arrivée, au départ et au transit entre ses aéroports et ceux la Grande Bretagne, de l’Afrique du Sud et de l’Australie.

L’Algérie a décidé de ne plus rapatrier de ressortissants algériens de Grande-Bretagne (seuls les vols de rapatriement en Algérie sont autorisés puisque les frontières sont fermées depuis le 17 mars).

Amérique latine

Le Salvador a interdit l’entrée sur son territoire à quiconque ayant séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du sud dans le mois écoulé. Le Panama a pris la même décision. Le Paraguay interdit l’entrée des voyageurs ayant séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines.

L’Argentine a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni. Le Chili fera de même à partir de mardi.

Le Pérou a stoppé tous les vols en provenance d’Europe et interdit l’entrée des étrangers non résidents qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines.

Maurice

L’île Maurice ferme lundi à minuit ses frontières avec l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Afrique du Sud.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Russie-Gaz : Gazprom va se retirer du consortium grec Prometheus Gas

Published

on

« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

« Le conseil d’administration de Gazprom a décidé de mettre fin à sa participation dans Prometheus Gas S. A. », a indiqué à l’AFP une source au sein de la direction de Gazprom.

Gazprom va prochainement se retirer du consortium grec Prometheus Gas, dont l’actionnaire grec Copelouzos qui détient 50% du capital va racheter l’autre moitié appartenant jusqu’ici au géant russe de gaz naturel, ont indiqué lundi à l’AFP deux sources concordantes au fait du dossier.

« Le conseil d’administration de Gazprom a décidé de mettre fin à sa participation dans Prometheus Gas S. A. », a indiqué à l’AFP une source au sein de la direction de Gazprom.

« Le gaz russe est fourni à la Grèce conformément aux obligations contractuelles », a indiqué cette source.

Selon un responsable du groupe grec Copelouzos à Athènes ayant requis l’anonymat, « c’est un divorce par contentement en raison surtout de la guerre en Ukraine et des sanctions européennes ».

Cette décision met fin à un partenariat qui datait de 1991.

Article à lire

Mais « le contrat actuel en cours arrivera à terme en décembre 2027, comme prévu », a toutefois précisé à l’AFP la source au sein de Copelouzos.

La quantité de gaz russe « a diminué considérablement depuis l’année dernière et le prix a augmenté », a rappelé le responsable grec.

La presse grecque spécialisée a récemment rapporté le « divorce » entre Gazprom et Prometheus Gas, soulignant que le groupe Copelouzos deviendrait désormais l’unique actionnaire de Prometheus Gas.

Il s’agit d' »un développement attendu » vu les changements géopolitiques et la refonte complète du marché du gaz dans les Balkans et en Europe, avait indiqué la semaine dernière le site d’information financière « Mononews ».

Le groupe grec Copelouzos a récemment procédé à de nouveaux investissements dans une centrale électrique et une usine de stockage et de regazéification du gaz liquéfié (GNL) à Alexandroupolis, ville située dans le Nord-est de la Grèce.

Malgré ses liaisons historiques avec la Russie, la Grèce, en tant que pays membre de l’Union européenne, a depuis l’offensive en Ukraine soutenu les sanctions occidentales qui ont conduit à une forte baisse des livraisons de gaz russe vers l’Europe.

Continue Reading

Economie

Pétrole-Norvège : Le fonds souverain norvégien, le plus gros du monde, a perdu plus de 150 milliards d’euros en 2022

Published

on

« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

Cette chute provient des mauvaises performances des marchés financiers causés par la guerre en Ukraine.

Le fonds souverain de la Norvège, le plus gros au monde, a annoncé mardi avoir perdu plus de 150 milliards d’euros en 2022 du fait des mauvaises performances des marchés financiers provoqués par la guerre en Ukraine et la détérioration économique mondiale.

Le fonds dans lequel le pays nordique -plus gros producteur d’hydrocarbures d’Europe de l’Ouest- verse ses revenus pétroliers a terminé l’année avec un rendement négatif de 14,1%, correspondant à des pertes de 1.637 milliard de couronnes (151 milliards d’euros), et une valeur totale de 12.429 milliards de couronnes (1.148 milliard d’euros), indique-t-il dans un communiqué.

Depuis sa création en 1990, ce fonds souverain créé pour gérer la manne pétrolière, est régulièrement abondé par une fraction des recettes des hydrocarbures. Avec l’envolée des cours du brut et du gaz, les revenus redistribués au fonds vont fortement augmenter cette année ainsi qu’en 2023 et 2024, d’après les prévisions de ses analystes.

Article à lire

C’est à son directeur d’en faire le meilleur usage et de trouver les placements judicieux pour le faire fructifier, et ainsi effacer les pertes actuelles. Le fonds investit les deux tiers de son portefeuille en action.

Cela peut paraître risqué mais sa participation est toujours très limitée, pas plus de 5% du capital d’une entreprise. Il gère des capitaux sur le long terme. Il n’est donc pas soumis à des obligations de résultats annuels comme le sont les hedge funds, les fonds d’investissement privés qui doivent satisfaire leurs actionnaires.

Continue Reading

Economie

Indice Mo Ibrahim : le Sénégal à la 9ème place en Afrique

Published

on

« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito. » Albert Einstein

Indice Mo Ibrahima, le Sénégal se classe à la 9ème place.

L’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (Iiag) a sorti son classement 2022. Le Sénégal se positionne à la 9ème place.

Avec 62,4 points, le Sénégal se retrouve dans le top 10 des pays africains. Le score de Gouvernance globale du Sénégal s’est amélioré ces dix dernières années (2012-2021/ + 1,5).

L’île Maurice occupe la première place. Elle est suivie des Seychelles et de la Tunisie. Au pied du podium, on a le Cabo Verde qui est suivi du Botswana. Le Maroc ferme le Top 10. En Afrique de l’Ouest, notre pays est classé en troisième position derrière le Cabo Verde et le Ghana.

Article à lire

Publié depuis 2007, l’Iiag évalue les performances de 54 pays africains en matière de gouvernance au cours des dix dernières années.

La Fondation Mo Ibrahim définit la gouvernance comme la fourniture de biens publics dans les domaines politique, social, économique et environnemental que chaque citoyen est en droit d’attendre de l’État, et que tout État est tenu d’offrir à ses citoyens.

Continue Reading

Tendance