Connect with us
pub

Economie

Variante du Covid-19 : les pays qui suspendent les arrivées depuis le Royaume-Uni

Published

on

De plus en plus de pays dans le monde suspendent les arrivées de voyageurs en provenance du Royaume-Uni et parfois même d’autres pays où la nouvelle souche du coronavirus a été détectée. 

La liste des pays décidant de suspendre les arrivées de voyageurs en provenance du Royaume-Uni ne cesse de s’allonger après la découverte d’une nouvelle variante du coronavirus sur le territoire britannique. Les restrictions s’étendent parfois à d’autres pays où la nouvelle souche a été détectée, comme l’Afrique du sud et le Danemark.

La France a suspendu depuis dimanche minuit et pour 48 heures tous les déplacements de personnes en provenance du sol britannique, «y compris liés aux transports de marchandises, par voie routière, aérienne, maritime ou ferroviaire». Seul le fret non accompagné reste autorisé.

Allemagne

L’Allemagne a suspendu depuis dimanche minuit toutes les liaisons aériennes de passagers en provenance de Grande-Bretagne et d’Afrique du sud, dans un premier temps jusqu’au 31 décembre.

Sont par ailleurs restreintes toutes les entrées sur le territoire allemand de citoyens britanniques et sud-africains par voie maritime, ferroviaire ou routière.

Italie

L’Italie, qui a détecté dimanche un premier cas de contamination par la nouvelle souche du coronavirus sur un patient rentré depuis peu de Grande-Bretagne, a décidé de suspendre les vols en provenance du Royaume-Uni.

L’entrée en Italie est interdite aux personnes ayant séjourné en Grande-Bretagne au cours des 14 derniers jours. Toute personne se trouvant déjà en Italie en provenance de ce territoire est tenue d’effectuer un test.

Espagne et Portugal

Les gouvernements espagnol et portugais ont décidé, de façon concertée, de suspendre à partir de mardi les vols en provenance du Royaume-Uni.

Irlande

L’Irlande a suspendu depuis dimanche minuit les liaisons aériennes en provenance de Grande-Bretagne, pour «au moins» 48 heures.

Pays-Bas

Tous les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni sont suspendus depuis dimanche, jusqu’au 1er janvier. Idem par mer pour les ferries de passagers.

Belgique

La Belgique a suspendu depuis dimanche minuit les liaisons aériennes et le trafic ferroviaire (dont le train Eurostar) en provenance du Royaume-Uni, pour au moins 24 heures.

Scandinavie

La Norvège et le Danemark ont suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni à compter de lundi et pour 48 heures.

Le Danemark a lui-même détecté neuf cas de la souche britannique sur son sol.

La Suède a annoncé dès dimanche qu’elle allait également suspendre les vols depuis le Royaume-Uni. Elle a également fermé lundi sa frontière avec le Danemark.

La Finlande a suspendu les vols de passagers en provenance du Royaume-Uni pour deux semaines.

Ailleurs en Europe

La Suisse a interrompu ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni et l’Afrique du sud depuis dimanche minuit, jusqu’à nouvel ordre. Toute personne venue de ces deux pays depuis le 14 décembre sera soumise à une quarantaine obligatoire de 10 jours.

L’Autriche a également coupé l’ensemble de ses liaisons aériennes, au moins jusqu’au 1er janvier, la Poste autrichienne annonçant par ailleurs ne plus accepter de courrier et colis à destination du Royaume-Uni, faute de liaisons fret.

Estonie, Lettonie et Lituanie ont suspendu leurs vols en provenance du Royaume-Uni.

La Bulgarie a interrompu toutes ses liaisons aériennes avec la Grande-Bretagne jusqu’au 31 janvier, la Roumanie a fait de même pour deux semaines à partir de lundi après-midi et dès lundi soir en ce qui concerne la Hongrie.

La Croatie a suspendu les liaisons aériennes de passagers en provenance du Royaume-Uni pour 48 heures.

La Macédoine et l’Albanie ont suspendu tous les vols en provenance du Royaume-Uni et imposent un isolement de 14 jours pour toutes les personnes y ayant séjourné.

La République tchèque a interrompu lundi midi les vols en provenance du Royaume-Uni, la Pologne fait de même à partir de minuit.

Russie

La Russie suspend pour une semaine ses liaisons aériennes avec le Royaume-Uni, à compter de mardi minuit.

Canada

Le Canada a décidé de suspendre pour 72 heures les vols de passagers en provenance de Grande-Bretagne.

Asie

Hong Kong a annoncé lundi la suspension de ses vols de passagers en provenance de Grande-Bretagne, à compter de minuit.

Toute personne arrivant dans l’ex-colonie britannique alors qu’elle a séjourné au Royaume-Uni dans les 14 jours qui ont précédé devra observer une quarantaine plus longue que celle actuellement prévue.

L’Inde doit, elle, suspendre tous les vols en provenance de Grande-Bretagne jusqu’au 31 décembre.

Moyen-Orient

La Turquie a suspendu les liaisons aériennes en provenance de Grande-Bretagne, du Danemark, des Pays-Bas et d’Afrique du sud.

L’Iran a interrompu ses vols en provenance de Grande-Bretagne pour deux semaines. La Jordanie a pris la même décision.

Israël a décidé dimanche d’interdire l’entrée sur son sol aux ressortissants étrangers en provenance du Royaume-Uni, du Danemark et d’Afrique du Sud. Les autorités israéliennes ont également annoncé des règles strictes pour les Israéliens qui rentrent de ces pays, affirmant qu’ils seraient confinés dans des hôtels gérés par l’armée et servant de centres de quarantaine.

L’Arabie saoudite a suspendu dimanche les vols internationaux et l’accès par les passages terrestres et par ses ports à son territoire pour au moins une semaine, avec une prolongation possible d’une semaine supplémentaire. Tous les passagers arrivés à compter du 8 décembre d’Europe ou de toute autre région du monde où la nouvelle variante du virus a été signalée devront s’isoler pendant deux semaines.

Le sultanat d’Oman a décidé de fermer toutes ses frontières aux déplacements des personnes pour une semaine à partir de mardi.

Le Koweït a ajouté le Royaume-Uni à sa liste de pays «à haut risque» et interdit les vols.

Le Liban ne suspend en revanche pas les liaisons, imposant en revanche un test PCR à toute personne arrivant du Royaume-Uni et une mise en quarantaine en cas de test positif dans des centres prévus à cet effet.

Maghreb

Le Maroc a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni depuis dimanche.

La Tunisie suspend à partir de lundi et «jusqu’à nouvel ordre» tous les vols à l’arrivée, au départ et au transit entre ses aéroports et ceux la Grande Bretagne, de l’Afrique du Sud et de l’Australie.

L’Algérie a décidé de ne plus rapatrier de ressortissants algériens de Grande-Bretagne (seuls les vols de rapatriement en Algérie sont autorisés puisque les frontières sont fermées depuis le 17 mars).

Amérique latine

Le Salvador a interdit l’entrée sur son territoire à quiconque ayant séjourné au Royaume-Uni ou en Afrique du sud dans le mois écoulé. Le Panama a pris la même décision. Le Paraguay interdit l’entrée des voyageurs ayant séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines.

L’Argentine a suspendu les vols en provenance du Royaume-Uni. Le Chili fera de même à partir de mardi.

Le Pérou a stoppé tous les vols en provenance d’Europe et interdit l’entrée des étrangers non résidents qui ont séjourné au Royaume-Uni au cours des deux dernières semaines.

Maurice

L’île Maurice ferme lundi à minuit ses frontières avec l’Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles et l’Afrique du Sud.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Economie

Glossaire Pétrole et Gaz : où se trouve le pétrole ?

Published

on

Si le pétrole cristallise autant d’intérêts c’est parce qu’il est inégalement réparti sur le globe terrestre. Certains Etats en sont dotés plus que d’autres. Pour identifier, localiser et classer le pétrole existant dans le monde la littérature utilise la notion de réserves prouvées qui signifient « les quantités d’hydrocarbures estimées récupérables avec une certitude raisonnable dans les conditions techniques et économiques existantes ».

Selon la BP Statistical Review, en 2019, les réserves mondiales prouvée d’hydrocarbures sont estimées à 1733,0 milliards de barils. Ces réserves qui représentent 50 ans de production au rythme de 2019 sont inégalement réparties :

Le Venezuela détient les plus grandes réserves du monde (17, 5%), suivi de l’Arabie Saoudite, du Canada, de l’Iran, enfin de l’Irak.

Thaddée Adiouma Seck, Consultant en oil and gas, SG de AJE_action pour la justice environnementale

Continue Reading

Economie

Cotation : Point de la situation boursière du jour

Published

on

Cet article est réservé aux abonnés de SEN ACTU ECO. Cliquez ici pour l’abonnement .

Continue Reading

Economie

Algérie-appui financier : Alger exclut tous recours au FMI malgré les difficultés économiques

Published

on

L’Algérie exclut de contracter des prêts auprès du Fonds monétaire international et des organismes financiers internationaux, en dépit de la crise socio-économique qui frappe le pays, a réaffirmé dimanche le président Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier s’est félicité du «non-recours de l’Algérie à l’endettement extérieur, contrairement aux multiples prévisions fixant la fin de 2020 et le début 2021 comme date de recours à cette mesure», selon un communiqué publié à l’issue du conseil des ministres.

Se voulant rassurant quant à la situation macroéconomique du pays, il a à nouveau écarté un recours au financement extérieur, au nom de la «souveraineté» nationale et exhorté les Algériens «au travail». «Rien que le travail peut pérenniser ce principe (de souveraineté)», a-t-il plaidé.

  • Les réserves de change s’élèvent actuellement à 44 milliards de dollars
  • Ces réserves continuent néanmoins de baisser régulièrement. Entre 2014 et 2019, elles ont fondu de près de 65%, selon la Banque centrale.

Quatrième puissance économique du continent africain, le pays est particulièrement exposé aux fluctuations du prix du pétrole du fait de sa dépendance à la rente pétrolière, qui représente plus de 90% des recettes extérieures.

En mai 2020, le président algérien avait déjà tenu le même discours, en précisant qu’il préférait «emprunter auprès des citoyens plutôt qu’auprès du FMI ou de la Banque mondiale (BM)», rappelant la mauvaise expérience du pays après le recours à l’endettement auprès du FMI au début des années 1990. Source Agence de presse Algérienne.

Continue Reading

Tendance