Connect with us
pub

Politique

Présidentielles aux Etats-Unis : Qui est Tim Scott, qui espère devenir le premier président républicain noir ?

Published

on

“Rien de grand ne se fit jamais sans enthousiasme.” Ralph Waldo Emerson

Il s’est officiellement lancé dans la course à la Maison Blanche pour 2024. Tim Scott, l’unique sénateur républicain noir, espère devenir le premier président républicain noir des Etats-Unis. L’élu de Caroline du Sud a déposé formellement son acte de candidature auprès de la Commission électorale fédérale et a convoqué ses partisans lundi à la Charleston Southern University pour une « annonce spéciale ».

Ce chrétien évangélique de 57 ans, qui place sa foi au coeur de son action politique, ne cachait pas ces derniers mois ses ambitions présidentielles.

Après sa réélection au Congrès en novembre – avec 26 points d’avance sur son rival –, Tim Scott avait évoqué son grand-père qui avait voté pour Barack Obama : « J’aurais aimé qu’il vive assez longtemps pour voir un autre président de couleur et qu’il s’agisse, cette fois, d’un républicain ! »

Tim Scott a placé ce grand-père, qui travaillait dans des champs de coton, au coeur de son récit familial et a témoigné des discriminations subies en tant qu’Afro-Américain. Pour autant, il assure que « l’Amérique n’est pas raciste », que les Etats-Unis sont « un pays d’opportunités, pas d’oppression ».

Porteur de valeurs conservatrices sur l’avortement ou la responsabilité individuelle, le républicain compte se distinguer de l’ex-président Donald Trump, grand favori de la primaire républicaine, avec un message optimiste. « Les familles américaines attendent de quoi espérer. Nous avons besoin d’avoir la foi. La foi en Dieu, en nous-mêmes, en l’Amérique », a-t-il tweeté avant de se lancer.

Dans un parti qui reste dominé par les hommes blancs, ses chances de l’emporter semblent, à ce stade, très limitées, avec 2 % des intentions de vote contre 56 % pour Donald Trump, selon les derniers sondages. Le gouverneur de Floride Ron DeSantis, qui devrait se déclarer en milieu de semaine prochaine, plafonne pour sa part à 20 %, et l’ancienne ambassadrice à l’ONU Nikki Haley à 4,3 %.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Politique

Chine : Pékin mène des exercices militaires avec Moscou

Published

on

La Chine a annoncé ce vendredi 12 juillet mener des entraînements militaires avec la Russie au sud de son territoire, après un sommet de l’Otan au cours duquel Tokyo a mis en garde contre la menace croissante que représente le resserrement des relations sino-russes.

Les deux armées ont commencé au «début du mois de juillet» les exercices «Joint Sea-2024» qui devraient durer jusqu’à la mi-juillet, a indiqué le ministère chinois de la Défense. Ces exercices en mer et dans les airs autour de Zhanjiang, ville de la province du Guangdong du sud de la Chine, visent à «démontrer la détermination et les capacités des deux parties à faire face ensemble aux menaces pour la sécurité maritime et à préserver la paix et la stabilité mondiales et régionales», a déclaré le ministère.

Ils «permettront d’approfondir le partenariat stratégique global de coordination entre la Chine et la Russie pour la nouvelle ère», a affirmé le ministère.

Ces manœuvres se déroulent conformément au plan annuel d’engagement militaire de Pékin et de Moscou, précise-t-il. Cette annonce intervient la même semaine qu’un sommet de l’Otan à Washington, lors duquel les alliés ont réaffirmé leur soutien à l’Ukraine face à l’invasion de la Russie.

La Chine et la Russie, qui se sont rapprochées ces dernières années et présentent leur amitié comme «sans limites», entretiennent toutes deux des relations hostiles avec l’Otan.

Les dirigeants de l’Alliance atlantique ont dit leur inquiétude à propos de l’aide apportée par la Chine à la Russie dans sa guerre contre l’Ukraine pendant le sommet. En réponse, la Chine a exhorté l’Otan à arrêter «d’inciter à la confrontation» entre blocs.

L’armée chinoise a mené également cette semaine des exercices conjoints avec le Bélarus, un autre allié de la Russie, à la frontière orientale de l’Otan. Le Japon a souligné vendredi que les activités militaires conjointes de la Chine et de la Russie à proximité de son territoire constituaient une «grave préoccupation du point de vue de la sécurité nationale».

Continue Reading

Politique

Sénégal : Le Président Bassirou Diomaye Faye face à la presse ce samedi

Published

on

A l’occasion de ses 100 jours à la tête du Sénégal, le Président Bassirou Diomaye Faye va faire face à la presse, ce samedi. Le chef de l’Etat répondra aux questions des journalistes au Palais présidentiel.

Bassirou Diomaye Faye discutera de la bonne gouvernance, de la baisse des prix de certains produits de première nécessité, de la lutte contre la corruption et des missions d’audit. Le président évoquera également l’état de la nation et les perspectives de son gouvernement.

Continue Reading

Politique

Le président kenyan Ruto s’adressera à la nation plus tard dans la journée de jeudi

Published

on

Le président kenyan William Ruto s’adressera à la nation jeudi à 14 heures, heure locale (11 heures GMT), a déclaré son porte-parole.

Le porte-parole de M. Ruto, Hussein Mohamed, n’a pas précisé le sujet de l’allocution.

La semaine dernière, M. Ruto a proposé des réductions de dépenses et des emprunts supplémentaires dans des proportions à peu près égales pour combler un trou budgétaire de près de 2,7 milliards de dollars causé par son retrait des hausses d’impôts prévues face aux protestations nationales. Il a également déclaré que des changements seraient bientôt apportés au gouvernement.

M. Ruto a supprimé le projet de loi de finances contenant les augmentations d’impôts en réponse aux manifestations massives organisées par les jeunes, qui ont provoqué la plus grande crise de ses deux années de présidence.

Continue Reading

Tendance